Complémentaire de la TVA réduite et du crédit d’impôt, la prime énergie permet aux particuliers de faire subventionner leurs travaux d’économie d’énergie. Autrement dit, cette aide de financement de travaux est destinée aux particuliers qui souhaitent améliorer la performance énergétique de leur logement. Mais comment choisir sa prime énergie ?

 

Prime Énergie : deux catégories différentes

Le concept de prime énergie est élaboré dans le but de sensibiliser les particuliers à réaliser des économies d’énergie. Mais contrairement aux autres programmes d’aides à la rénovation énergétique, ce dispositif d’aide n’est pas gouvernemental. Les fournisseurs d’énergie et certaines sociétés ont l’obligation de mettre en place le concept de prime énergie afin d’atténuer l’impact de leurs activités sur l’environnement. Ainsi, on retrouve deux catégories de prime énergie différentes sur le marché : la prime offerte par les grandes entreprises de fourniture d’énergie et celle proposée par l’intermédiaire des entreprises d’économies d’énergie.

De nombreux travaux sont éligibles à la prime énergie. Il y a, par exemple, les travaux d’isolation de toiture ou de combles, ou encore les travaux d’installation d’un système de chauffage qui répond aux critères de performances énergétiques. Le montant de la prime peut varier en fonction de plusieurs points, notamment des travaux entrepris, de la surface et la nature du logement concerné et du lieu d’habitation.

Prime énergie : comment faire le bon choix ?

Vous prévoyez de réaliser des travaux d’économies d’énergie chez vous ? Voici les points à retenir pour choisir votre prime énergie :

Quel mode de paiement vous convient ?

La prime énergie se présente généralement sous deux formes différentes. La plupart du temps, elle est proposée sous forme de bons d’achat à dépenser dans l’enseigne auprès de laquelle vous avez fait votre demande. Certaines sociétés offrent des primes en chèque que vous pouvez utiliser pour financer vos travaux. Cette prime énergie peut aussi être reversée en euros, comme la prime énergie Total.

Quel est le délai de paiement ?

Si la prime énergie est très facile à obtenir, son délai de paiement peut aller du simple au double en fonction de l’organisme qui l’offre. Aujourd’hui, la plupart des acteurs proposent un paiement sous 2 à 3 mois après la réception du dossier de demande de prime.

Quel est le montant de la prime ?

Bien évidemment, le montant de la prime énergie dépend des travaux de rénovation que vous prévoyez d’entreprendre dans votre logement. Mais il va également varier en fonction de l’organisme qui le propose. En effet, toutes les entreprises sont libres de fixer le montant de la subvention qu’elles offrent pour chaque kWh économisé.

Les démarches sont-elles facilitées ?

Le dernier point concerne les démarches nécessaires pour obtenir votre prime énergie. Il est important que le montage du dossier de demande de la prime soit facilité avec une possibilité de suivi et d’accompagnement de votre dossier. Certains organismes, comme lenergietoutcompris.fr, vous proposent de suivre l’avancement de votre dossier via un espace personnel. Il s’agit d’un service très pratique qui vous permet d’éviter les services clients souvent débordés.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème