Transformez vos chèques énergie en chèques travaux

Marcheteau

Saviez-vous que le chèque énergie peut être utilisé pour financer vos travaux de rénovation énergétique ? L’énergie tout compris vous explique comment.

Améliorer la performance énergétique de son habitation constitue sans aucun doute le moyen le plus durable de faire des économies sur sa facture de chauffage.

Le renforcement de l’isolation de sa maison ou le remplacement de son ancienne chaudière au fioul ou au gaz par un système plus performant et s’appuyant sur les énergies renouvelables permet de réduire considérablement sa consommation.

Cependant, la réalisation de tels travaux implique un investissement plus ou moins important. C’est d’ailleurs souvent la somme à mobiliser au départ qui freine de nombreux ménages français dans la concrétisation de leur projet de rénovation énergétique.

C’est aussi pour cela que le gouvernement a mis en place un important dispositif d’aides à la rénovation énergétique, qu’il est d’ailleurs occupé à transformer avec la réforme du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique et des aides Anah.

Mais saviez-vous que les chèques énergie pouvaient aussi servir à financer vos travaux d’économie d’énergie ?

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Pour rappel, le chèque énergie est une aide nominative destinée à payer les factures d’énergie du ménage. Il est attribué sous conditions de ressources. Chaque ménage ayant droit à ce chèque le reçoit automatiquement, chaque année, par courrier. Il est aujourd’hui principalement utilisé pour payer un fournisseur d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage, comme le bois.

Le chèque énergie au service de la rénovation énergétique

Ce que l’on sait moins, c’est qu’il peut être utilisé dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique, pour financer des travaux d’isolation par exemple, ou pour remplacer votre installation de chauffage par un système plus performant et plus écologique.

Précision importante : il est indispensable que les travaux envisagés soient effectués par un professionnel certifié « Reconnu garant de l’environnement » (RGE), qui a obligation d’accepter ces chèques.

Échanger son chèque énergie contre des chèques travaux

Comment utiliser son chèque énergie pour financer ses travaux de rénovation énergétique ?

Deux possibilités s’offrent à vous.

Si les travaux sont facturés avant la date de fin de validité inscrite sur votre chèque énergie, vous pouvez directement l’utiliser pour payer la facture.

Cependant, certains travaux peuvent être envisagés à plus longue échéance, dans la mesure où ils impliquent des transformations plus importantes ou plus coûteuses. Dans ce contexte, il est possible d’échanger votre chèque énergie contre un chèque travaux de la même valeur. Celui-ci sera valable pendant deux années supplémentaires. Il ne pourra toutefois être utilisé que pour payer des travaux d’économies d’énergie. Chacun peut dès lors cumuler les chèques travaux sur une période maximale de trois ans.

Le chèque travaux pour diminuer le reste à charge

La possibilité d’utiliser ses chèques énergie pour réaliser des travaux de rénovation est particulièrement intéressante. En effet, ces travaux doivent permettre de réduire votre consommation d’énergie de manière conséquente et durable. Cela peut représenter des économies substantielles.

En outre, dans le cadre de la réforme du Crédit d’Impôt à la Transition Energétique, ce sont les ménages aux revenus modestes et très modestes qui voient les aides être renforcées à travers l’octroi d’une prime unique. Le chèque énergie, dans ce contexte, permet de réduire plus encore le reste à charge des ménages qui choisissent d’améliorer la performance énergétique de leur habitation.

Envie d’en savoir plus ? L’énergie tout compris vous aide à définir votre projet de rénovation énergétique et à accéder à l’ensemble des aides auxquelles vous avez droit pour le réaliser.