Quelle puissance de chaudière pour une surface de 300 m2 ?

Bien chauffer une maison ou un appartement, c’est veiller à dimensionner convenablement la puissance de sa chaudière. Voici les éléments à prendre en compte pour chauffer une surface de 300 m2.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

puissance idéale pour une chaudière

Taille du logement ou de la pièce, qualité de l’isolation, hauteur sous plafond… Pour déterminer la puissance d’une chaudière pour une surface de 300 m2, de nombreux critères sont à avoir à l’esprit. Et ce, que vous optiez pour un modèle au gaz à condensation, au gaz basse température ou à granulés de bois.

Le calcul de la puissance nécessaire

Pour connaître la puissance de chaudière à prévoir pour une surface de 300 m2, commencez par rassembler plusieurs informations : la superficie de votre logement et la hauteur sous plafond. Ces deux données vous permettront de connaître le volume à chauffer.

Ensuite, vous devrez déterminer :

  • le coefficient de consommation d’énergie (2 pour une maison mal isolée, 1,6 pour une maison à l’isolation moyenne et 1,5 pour une maison bien isolée), qui mesure la qualité de votre isolation ;
  • l’indice de température extérieure, qui varie selon la situation géographique du logement (7 dans le Sud de la France, 9 dans le centre, 12 dans le Nord et 15 en montagne) ;
  • la température souhaitée à l’intérieur de votre logement.

Pour connaître la puissance idéale de votre chaudière, vous devez effectuer le calcul suivant :

Puissance (exprimée en watts) = [coefficient de consommation d’énergie x (température souhaitée + indice de température extérieure) x volume du logement] x déperdition d’énergie (d’une valeur de 1,3)

À lire aussi : Bien choisir sa chaudière par rapport à ses besoins en chauffage et eau chaude

Le cas d’un logement de 300 m2

Prenons l’exemple d’une maison de 300 m2 près de Marseille, à l’isolation moyenne et à la hauteur sous plafond « classique » (2,4 mètres). Le volume de l’habitation est ainsi de 720 m3, l’indice de température est de 7 et le coefficient de consommation d’énergie de 1,6. Si l’on souhaite la chauffer à 19 °C, en appliquant la formule ci-dessus, on obtient :

Puissance = [1,6 x (19 + 7) x 720] x 1,3

= 38 937,6 watts, soit ≈ 38,938 kW

D’une manière générale, pour une surface de 300 m2, il faudra la plupart du temps choisir un modèle d’une puissance comprise entre 35 et 50 kW. Si votre appareil fournit de l’eau chaude en plus du chauffage, n’hésitez pas à prévoir un peu plus large. En la matière, appuyez-vous sur les recommandations du professionnel certifié RGE auquel vous avez confié l’installation de votre chaudière.

installation d'une chaudière

À lire aussi : Quelles étapes pour le changement de sa chaudière ?

Les risques en cas d’erreur

Prenez le temps de bien étudier vos besoins et les propositions de votre installateur. En effet, une chaudière sous-dimensionnée s’usera trop rapidement, aura d’importants besoins en entretien et augmentera le montant de vos factures. Le tout, pour un logement mal chauffé.

Inversement, une chaudière trop puissante causera un inconfort, du fait d’une trop forte chaleur dans le logement, ainsi que de nombreuses coupures entraînant une usure prématurée de l’appareil. Les interventions d’entretien de la chaudière seront donc multipliées.