Chiffres de l’Anah pour 2020 : des résultats exceptionnels

L’Agence nationale pour l’habitat (Anah) se réunissait le 27 janvier dernier en présence de la ministre du Logement Emmanuelle Wargon afin de présenter les chiffres de l’année 2020. Au total, 42 milliards d’euros ont été investis pour aider les ménages français dans l’amélioration de leur logement.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Chiffres de l’Anah pour 2020

Malgré la crise sanitaire, l’Anah a enregistré des résultats qu’elle qualifie d’« exceptionnels ». Thierry Repentin, président du Conseil d’administration de l’Anah, a rappelé que « malgré une pandémie mondiale et deux confinements, l’ambition portée par l’Agence et les objectifs ont été tenus ». Au total, 1,42 milliard d’euros a été investi par l’Anah pour aider les ménages français dans l’amélioration de leur logement. Ces aides ont généré plus de 3,2 milliards de travaux à travers le pays et ont permis de lutter massivement contre la précarité énergétique en France.

Les chiffres clés de 2020

L’Anah a dévoilé les chiffres importants de l’année :

  • 510 logements rénovés dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique (+ 79%), dont 141.143 avec MaPrimeRénov’ et 51.967 avec le programme Habiter Mieux sérénité pour une rénovation globale (+ 7%) ;
  • 230 logements rénovés dans le cadre de l’intervention sur les copropriétés dégradées (+ 6%) ;
  • 861 logements rénovés pour l’adaptation des logements à la perte d’autonomie (+ 20%) ;
  • 623 logements rénovés dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne (+ 18%) ;
  • 339 logements conventionnés dont 4.077 ont bénéficié d’aides aux travaux (+ 2%).

L’Agence s’est félicitée de ces excellents chiffres pour l’année écoulée. Pour Emmanuelle Wargon, « l’Anah et le service public, ont été au rendez-vous de l’année 2020, dans une période où les citoyens ont plus que jamais besoin de confort dans leur logement. Ce fut aussi l’année d’un pari difficile, mais gagné, celui de la massification de la rénovation énergétique. Je remercie l'Anah et toutes ses équipes pour leur mobilisation en 2020. Ils ont réussi à atteindre des résultats inédits malgré la crise sanitaire et en continuant de travailler avec le retour d’expérience des services déconcentrés de l’État. »

 

Le succès de MaPrimeRénov’

Lancée le 1er janvier 2020 à destination des ménages aux revenus les plus faibles, MaPrimeRénov’ a connu un franc succès. Elle a en effet permis d’accélérer significativement la rénovation énergétique de milliers de logements sur le territoire. Plus de 191.000 dossiers ont en effet été introduits l’an passé pour une aide totale de 570 millions d’euros.

MaPrimeRénov’ a eu l’effet de levier escompté pour la rénovation énergétique puisque 71 % des ménages qui en ont profité ont déclaré que la prime avait concrétisé leur projet de travaux. Par ailleurs, 90 % des demandeurs se sont montrés satisfaits de leur expérience avec le dispositif.

Objectif : 600.000 logements en 2021

Depuis le mois de janvier, l’ensemble des ménages peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’. Et à partir du mois de juillet, les bailleurs pourront également en profiter. Avec une enveloppe inédite de 2,7 milliards d’euros, l’Anah envisage ainsi de permettre la rénovation de 600.000 habitations cette année, dont 400 à 500.000 grâce à MaPrimeRénov’. « En 2021, l'augmentation des moyens de l'Agence et l'ouverture de MaPrimeRénov' à tous les propriétaires et copropriétaires permettront de conjuguer ambition sociale, ambition écologique et relance économique », assure Thierry Repentin.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime