isolation double vitrage

Double vitrage

Améliorez votre confort thermique et acoustique
En bref Comment ça marche ? Installation Prix et économies Comment choisir ? Aides financières Questions clés Questions clés

Aides financières et crédit impôt double vitrage

La pose d’un double vitrage en rénovation vous donne droit à plusieurs aides financières. Vous pouvez notamment bénéficier d’un crédit d’impôt développement durable, d’un éco-prêt à taux zéro, d’un taux de TVA réduit, d’une prime rénovation thermique, des subventions de l’Anah ou encore de celles des collectivités locales dont vous dépendez.

Un crédit d’impôt développement durable 2014 de 15, voire 25%

Installer du double vitrage vous ouvre droit à un crédit d’impôt développement durable de 15% à condition que le logement ait plus de deux ans et qu’il ne s’agisse pas d’une maison individuelle, mais d'une copropriété. Depuis le 1er janvier 2014, le bénéfice de ce taux est conditionné par le revenu fiscal de référence. Dans le cas d'une maison individuelle, il faut impérativement engager un bouquet de travaux pour bénéficier du crédit d’impôt, soit mener au moins deux actions visant à réduire votre consommation d’énergie. Le taux sera alors de 25%. Il porte sur l’achat du matériel et le recours à un professionnel pour la pose du double vitrage est obligatoire. Seuls les propriétaires, les locataires et les occupants à titre gratuit sont éligibles au crédit d'impôt développement durable 2014, ce qui exclut les propriétaires bailleurs du dispositif. Un seul crédit d’impôt peut être accordé sur une période de cinq ans, et il est accessible aux personnes non imposables. Nous vous invitons à utiliser notre simulateur de crédit d’impôt 2013 afin de connaître son montant, pour l'année fiscale 2013.

Notez que la date utilisée pour calculer la date de restauration du crédit d’impôt constitue son fait générateur. Cette date varie en fonction de l'achèvement du logement (achevé, acquis neuf, état de futur achèvement). Ainsi, il se peut que vous soyez encore concerné par le crédit d'impôt développement durable 2013. Pour vérifier les conditions d'éligibilité de 2013, nous vous invitons à vous rendre sur la page de notre dossier spécial consacré à ce sujet. 

Pour aller plus loin

faire une demande de financement de mes travaux avec l'énergie tout compris.

Faire une simulation

L’éco-prêt à taux zéro peut être accordé pour la pose de double vitrage

Si vous engagez différents travaux de rénovation dans votre habitation incluant la pose de double vitrage, et que celle-ci a été construite avant 1990, vous pouvez demander auprès d’un organisme bancaire un éco-prêt à taux zéro. Le bouquet peut alors être de deux ou trois travaux, avec des montants maximum de respectivement 20 000 € et 30 000 €, remboursables sur dix ou quinze ans. À noter qu’au moins la moitié des parois vitrées doivent être changées et que les nouvelles fenêtres doivent avoir un Uw inférieur ou égal à 1,8.

Le taux de TVA réduit s’applique à l’achat et la pose de double vitrage

Les travaux concernant l’amélioration de l’isolation des portes et fenêtres ouvrent accès à un taux de TVA réduit à 5,5% à compter du  1er janvier 2014 (7% jusqu’au 31 décembre 2013). Ce taux s’applique aussi bien sur le coût du matériel que sur celui de la main d’œuvre, à condition que les travaux soient réalisés par le professionnel qui vous a vendu le matériel.

La prime rénovation thermique

Depuis le mois de septembre 2013, vous pouvez, sous conditions de ressources, bénéficier également d’une prime rénovation thermique d’un montant de 1 350 € si vous améliorez l’isolation d’au moins la moitié de vos surfaces vitrées. Parmi les critères d’obtention, vos revenus annuels ne devront pas dépasser les 25 000 € pour une personne seule et 35 000 € pour un couple (plus 7 500 € par personne supplémentaire). Attention, sachez que cette prime n’est pas cumulable avec les aides de l’Anah (voir ci-dessous). Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre dossier sur ce sujet.

Les subventions de l’Anah et autres aides

Dans le cadre du programme « Habiter Mieux », l’Anah (Agence nationale de l’habitat) peut accorder des subventions, sous conditions de ressources. Notre simulateur d’éligibilité aux aides de l’Anah peut vous permettre de savoir si vous y êtes éligible. Vous pouvez également vous renseigner sur le site internet de l’Anah ou par le biais de notre dossier consacré à ces aides.

De plus, certaines communes, départements et régions sont susceptibles de vous soutenir pour ces travaux d’amélioration de performance énergétique de votre logement, par le biais d’aides locales. Il vous est donc conseillé de vous renseigner auprès de ces collectivités, notamment en vous rendant sur leur site internet.