Prix et économies à réaliser grâce à une chaudière à granulés de bois

Investir dans une chaudière à granulés de bois peut paraître onéreux à première vue, mais il faut tenir compte dans le calcul final des économies d'énergie qui vont en découler et des aides financières disponibles. Il est question ici d'un engagement de long terme et de vous équiper d’un système de chauffage qui va, de plus, valoriser votre habitation en la rendant plus économique sur le plan de la facture énergétique.

 

Quel budget prévoir pour votre chaudière à granulés de bois ?

Le coût total du chauffage à granulés de bois, en comptant l'achat de l'ensemble des équipements et le coût de la main d'œuvre pour la pose, varie en fonction des caractéristiques de votre foyer (surface à chauffer, nombre d'occupants, etc.). Le budget nécessaire est généralement compris entre 12 000 et 25 000 € pour une maison de 100 m². Pour se maintenir dans la tranche basse de cette fourchette de prix, l'option du silo maçonné est à écarter. En effet, cette construction en dur sera moins facile et plus coûteuse à mettre en place qu'un silo textile ou en métal. Néanmoins, si l’investissement de départ est important, il faut tenir compte des économies d'énergie réalisables avec une chaudière à granulés de bois pour se faire une idée précise de la rentabilité de cette solution. De même, il existe plusieurs aides financières à même de réduire l’investissement initial qu’il faut prendre en compte lors de l’estimation du coût de votre projet.

Le prix du combustible, un argument en faveur de la chaudière à pellets

Poser une chaudière à granulés de bois peut être plus cher qu’installer une chaudière fioul ou gaz. Néanmoins, le combustible servant à l’alimenter est meilleur marché. Ainsi, au mois de septembre 2018, le baromêtre GRDF indiquait que pour produire 100 kWh d’énergie, il fallait compter 5,7 centimes d’euros pour des granulés en sac. À titre de comparaison, le prix du kWh fioul atteignait 9,55 centimes, l’électricité 15,80 centimes et le gaz propane 14,23 centimes. Même plus chère à l’achat, la chaudière à pellets se révèle intéressante à long terme, mais cela dépend en partie des spécificités de votre logement. En ce sens, nous vous invitons à consulter notre simulateur d’économies d’énergie. Cet outil peut vous indiquer quelles sont les solutions les plus recommandées pour votre logement.

La chaudière à granulés de bois est plus économique qu'une chaudière traditionnelle

Le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter depuis de nombreuses années. Les granulés de bois n’ont pas totalement échappé à cette tendance, mais la hausse a été moins importante que pour certaines énergies telles que le fioul, le gaz ou l’électricité. En optant pour une chaudière à granulés de bois, vous pouvez donc réaliser d'importantes économies sur vos factures de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire, et ce chaque année.

Remplacer un vieil équipement par une chaudière à pellets est économiquement intéressant

Si votre chaudière actuelle est ancienne (plus de 15 ou 20 ans d'âge), elle est probablement très énergivore. C'est dans ce cas de figure précis que la baisse de la consommation permise par le passage à une chaudière à granulés de bois est la plus importante. À l'inverse, si vous avez remplacé il y a quelque temps votre chaudière par un modèle gaz à condensation, votre intérêt à passer aux granulés de bois pour le chauffage sera moindre. Pour vous aider à choisir la solution la plus recommandée selon votre situation, nous avons mis en place un simulateur d'économies d'énergie. Celui-ci se base sur les caractéristiques de votre logement et vous permet d’avoir une idée des différentes solutions qui peuvent vous permettre de réduire votre facture énergétique.

Des économies à réaliser sur l’investissement de départ pour la chaudière à pellets

La chaudière à granulés de bois peut paraître onéreuse à l'achat. Néanmoins, votre investissement peut être réduit grâce aux multiples aides et subventions que vous êtes susceptibles d'obtenir (sous conditions), de la part de divers organismes publics comme privés. Entre le crédit d'impôt développement durable, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la prime énergie de Total Marketing France, le financement de votre projet devient accessible. De plus, les sommes engagées initialement sont à mettre en parallèle avec les économies d'énergie que vous réaliserez ensuite chaque année.

 

Je calcule ma prime énergie