savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Choisir sa chaudière à bois : bûches ou granulés ?

En quelques années seulement, le marché des chaudières bois a considérablement évolué pour s’adapter aux besoins des consommateurs. Désormais, on trouve le combustible sous forme de bûches ou encore de granulés. Les modèles peuvent fonctionner en utilisant un seul combustible, ou les deux. Faisons le point sur chaque solution, ses avantages et ses inconvénients.

La chaudière à bûches

Ce type de chaudière à bois peut fonctionner :

  • avec des bûches de bois traditionnelles ;
  • avec des bûches reconstituées.

L’espace nécessaire pour entreposer le bois pour une saison de chauffe est important. Attention, les bûches reconstituées doivent absolument être stockées à l’intérieur.

Si vous décidez d’installer une chaudière à bûches, sachez qu’elle demande plus de manipulations pour alimenter le foyer qu’une chaudière à granulés. Son chargement quasi quotidien est donc plus contraignant et dépend de votre fréquence d’utilisation.

La chaudière à pellets

La chaudière à granulés (ou à pellets) dispose d’un silo de stockage et d’une alimentation automatique qui simplifie son utilisation au quotidien. De plus, les granulés, petits et compacts, sont plus pratiques à stocker, notamment dans des espaces réduits. Autre atout : elle produit très peu de cendres.

La chaudière mixte

Avec deux chambres de combustion distinctes, elle est capable de fonctionner avec des bûches ou des granulés. C’est à vous de choisir selon votre usage et vos préférences. Vous pouvez ainsi l’alimenter en bûches quand vous êtes présent à votre domicile et basculer en mode pellets pour un chauffage autonome durant vos absences.

Bon à savoir :

Toutes les variétés de bois ne se valent pas et leur qualité impacte la performance de la combustion. Découvrez quelle est la meilleure essence d’arbre pour les pellets.

 

Quelle chaudière bois pour un bon rendement ?

Le rendement d’une chaudière représente la quantité de chaleur produite lors de la combustion, par rapport à l’énergie contenue dans les pellets ou les bûches de bois. Plus sa valeur est élevée, plus les économies d'énergie obtenues sont importantes.

Le rendement moyen d’une chaudière à bois se situe aux alentours de 75 %. Cette donnée cache néanmoins des disparités. Ainsi, la chaudière à bûches affiche le taux le plus faible avec une valeur située autour de 60 à 70 %. Dans le cas d’une chaudière à granulés, le rendement oscille entre 85 et 95 %. La chaudière mixte présente elle aussi un très bon rendement, supérieur à 90 %.

Pour être sûr de choisir un appareil efficace, vous pouvez vous fier au label Flamme Verte. Depuis 2020, les chaudières porteuses de cette certification assurent un rendement minimum de 87 %.

 

Comment déterminer la bonne puissance de chauffe pour sa chaudière bois ?

La puissance de chauffe correspond à la quantité de chaleur produite par une chaudière à bois dans des conditions optimales. L’objectif n’est pas de choisir le modèle fournissant la puissance la plus forte. Vous devez opter pour l’équipement à la puissance adaptée aux besoins de votre maison et de votre famille. Sa puissance est fonction du volume des pièces à chauffer, de l’état de l’isolation de votre logement et du nombre d’occupants. La formule de calcul théorique est la suivante :

P = [Cx (TV+ITE) x V] x DP

Avec :

  • C, le coefficient de consommation d’énergie. Il est estimé à 1,6 pour un logement bien isolé et 2 pour un logement mal isolé.
  • TV, la température voulue.
  • ITE, l’indice de température extérieure. Sa valeur est de 15 en montagne, 12 pour le nord de la France, 9 pour le centre et 7 pour le sud.
  • V, le volume à chauffer.
  • DP, les déperditions d’énergie. Ce chiffre est en moyenne de 1,3.

Prenons l’exemple d’une habitation située à Lille :

  • Le volume à chauffer est de 250 m³.
  • L’ITE est de 12.
  • L’isolation est bonne : le coefficient de consommation d’énergie est de 1,6.
  • La température souhaitée est de 20 °C.

P= [1,6 x (20 + 12) x 250] x 1,3 = 16 640 W, soit 16 kW. Dans ce cas, le logement nécessite une puissance de chauffe de 16 kW.

L’installation doit également servir à produire de l’eau chaude sanitaire ? On estime qu’il est nécessaire d’ajouter 2,5 kW par personne vivant sous le même toit. Dans le cas de notre habitation à Lille, il faut choisir un appareil affichant une puissance proche de 25 kW.

Si vous surestimez la puissance de la chaudière à pellets, en plus d’une dépense superflue, vous risquez un encrassement de votre équipement. Si à l’inverse, vous la sous-estimez, elle fonctionnera en surrégime et consommera plus que nécessaire.

Le calcul du dimensionnement est souvent opéré par le professionnel qui vend ou installe la chaudière. Grâce à notre formulaire de mise en relation avec un artisan RGE, nous pouvons transmettre votre contact à nos installateurs partenaires. Ils possèdent toutes les qualifications nécessaires pour vous aider à bien choisir et installer votre chaudière à granulés de bois.

Chaudière bois

Quel type d’émetteurs de chaleur est le plus adapté à la chaudière à pellets ?

La chaudière à granulés peut produire une eau à haute température comme à basse température, selon le système de chauffage central dont vous disposez. Si votre installation est ancienne, il peut être intéressant d’effectuer des travaux pour rénover l’ensemble du système de répartition de chaleur. Dans ce cas, optez pour des radiateurs ou un plancher chauffant basse température, fonctionnant avec une eau chauffée en moyenne à 45-50 °C. Ce type de chauffage se révèle plus économique puisque vous avez moins besoin de chauffer l’eau. Rappelons que dans un système haute température, l’eau doit être amenée à 90 °C.

Si vous êtes équipés de radiateurs électriques, vous serez en revanche obligé de revoir l’ensemble de votre installation. Dans ce cas, prenez en compte le coût total de l’investissement pour déterminer si l’opération est rentable, au regard des économies envisageables.

 

Quelle chaudière bois pour quel budget ?

Voilà les fourchettes de prix pour chaque type de chaudière :

Type de chaudière Budget à prévoir, installation comprise
Chaudière à bois bûches Entre 5 000 et 12 000 €
Chaudière à granulés Entre 9 000 et 20 000 €
Chaudière mixte Entre 15 000 et 18 000 €

 

Les variations de prix proviennent des options rajoutées sur chaque appareil ainsi que la complexité de la pose.

Malgré ces coûts élevés, il faut considérer cet appareil comme un investissement. Il va vous permettre de gagner en confort et de réaliser d’importantes économies d’énergie. De plus, il existe des aides financières proposées par l’État ou d’autres organismes pour encourager les Français à améliorer la performance énergétique des habitations et réduire le montant des travaux. On peut citer :

  • l’éco-prêt à taux zéro ;
  • la prime énergie TotalEnergies ;
  • MaPrimeRénov’.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite