Les pompes à chaleur sont des appareils de chauffage permettant d’améliorer l’empreinte écologique de son logement et de réduire sa consommation énergétique de manière significative par rapport aux solutions de chauffage aux énergies fossiles. Quelles sont les différences entre les pompes air/air et les pompes air/eau ? Quels sont les principaux atouts de ces modes de chauffage ?

Tout ce qu’il faut savoir avec L’énergie tout compris.

Différences entre pompes à chaleur air/air et air/eau

Principales différences entre pompes à chaleur air/air et air/eau

Focus sur les principales différences entre les pompes à chaleur air/air et les pompes à chaleur air/eau

  Pompe à chaleur air/air Pompe à chaleur air/eau
Fonctionnement 

Elle utilise l’énergie contenue dans l’air extérieur pour produire de l’air chaud et chauffer l’habitation.

Elle récupère les calories contenues dans l’air, les transforme en chaleur qui va chauffer de l'eau. Cette eau alimente ensuite l’installation de chauffage.

Émission de la chaleur dans l’habitation 

Chauffe directement l’air du logement par le biais d’un ou plusieurs ventilo-convecteurs à détente directe. 

L’eau d’un circuit de chauffage. Les émetteurs de chaleur peuvent être un plancher chauffant, des radiateurs basse température et/ou des ventilo-convecteurs. 
Rafraîchissement de l’air en été  Possible.  Possible si les émetteurs de chaleur ne sont pas des radiateurs. 
Production d’eau chaude sanitaire  Elle n’est pas conçue pour en produire.  Préchauffage ou production possible lorsqu’elle est couplée à un système de production d’eau chaude (exemple : chauffe-eau thermodynamique). 
Installation

Elle nécessite le passage d’un réseau de gaines de soufflage de l’air (dans un faux-plafond ou des combles). Cette pompe à chaleur peut être installée dans les appartements à chauffage individuel (sous réserve d’acceptation de la copropriété). 

Adaptable sur un système de chauffage central existant. 

Des différences, mais surtout beaucoup de points communs avantageux

Si leur mode de fonctionnement est complètement différent, les pompes à chaleur air/air et air/eau ont toutefois de nombreux points communs.

  • La nécessité d’installer un chauffage d’appoint

Les pompes à chaleur air/air et air/eau ne sont pas adaptées aux hivers rigoureux et cessent souvent de fonctionner entre -10 et -20 °C. Un système de chauffage d’appoint s’avère donc nécessaire pour éviter les déconvenues au cœur de l’hiver.

  • Réduire sa consommation énergétique

En ne recourant pas aux énergies fossiles pour fonctionner, les pompes à chaleur réduisent l’impact écologique de l’habitation. Un constant intéressant dans un contexte de transition énergétique.

                  > À lire aussi : Une pompe à chaleur pour réduire votre facture énergétique

  • Réduire sa facture énergétique

Les pompes à chaleur sont des équipements de chauffage ne nécessitant pas de combustibles comme le gaz ou le fioul. Leur fonctionnement repose sur l’air et sur l’eau, ce qui permet de réduire considérablement les dépenses de chauffage.

  • Des aides pour réduire le coût d’acquisition

L’acquisition d’une pompe à chaleur air/air ou air/eau ouvre souvent le droit à certaines aides financières et/ou fiscales. Prime bonifiée, crédit d’impôt pour la transition énergétique, TVA à taux réduit, éco-prêt à taux zéro : renseignez-vous en amont afin de connaître l’étendue des aides dont vous pouvez bénéficier.

 

> À lire aussi : Le marché de la pompe à chaleur en plein développement en 2016

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème

Sur le même thème