Une pompe à chaleur permet de profiter d’une énergie renouvelable gratuitement. Il existe divers types de pompes à chaleur. Certaines iront puiser de l’énergie dans l’air extérieur, d’autres dans le sol ou encore dans l’eau. En fonction de votre situation et de vos besoins, faites-vous conseiller par un professionnel.

type pompe a chaleur

Installer une pompe à chaleur permet de réaliser de belles économies d’énergie. Un tel dispositif puise des calories dans l’environnement extérieur pour alimenter le système de chauffage. On peut dès lors profiter d’une chaleur produite à partir d’une énergie renouvelable et gratuite. L’acquisition d’une pompe à chaleur constitue donc un investissement très intéressant. Il l’est encore plus lorsque l’on sait que l’on peut actuellement profiter d’aides financières à la rénovation énergétique pour l’installation d’un tel système.

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

Si vous envisagez d’installer une pompe à chaleur pour réaliser des économies d’énergie, il faudra tout d’abord déterminer le type d’équipement qui répond le mieux à vos besoins.

La pompe à chaleur air-air

Cet équipement dit aérothermique va puiser de l’énergie dans l’air extérieur ou intérieur, le réchauffer et l’injecter directement dans la pièce à chauffer. C’est sans aucun doute l’équipement le plus accessible. Toutefois, la pompe à chaleur air-air ne permet pas de chauffer l’eau des sanitaires. Son rendement sera moindre ou nul quand les températures sont au plus bas.

La pompe à chaleur air-eau

En récupérant l’énergie présente dans l’air, une pompe à chaleur air-eau permet de réchauffer l’eau du circuit de chauffage ainsi que l’eau sanitaire. Facile à installer et assez accessible, cette pompe à chaleur est recommandée dans les régions où les températures sont les plus douces.

La pompe à chaleur géothermique

Une pompe à chaleur géothermique permet d’aller puiser de la chaleur dans le sol pour chauffer l’eau du circuit de chauffage et des sanitaires. Cette installation est un peu plus complexe à mettre en œuvre. Elle exige de pouvoir déployer un vaste réseau de capteurs de chaleur sous la terre, horizontalement ou verticalement. Plus difficile à installer et plus coûteuse, cette installation présente toutefois l’avantage d’offrir un meilleur rendement tout au long de l’année. A partir d’une certaine profondeur, la température dans le sol ne varie que très peu, quelle que soit la saison.

La pompe à chaleur hydrothermique

Moins répandue, la pompe à chaleur eau-eau fonctionne selon le même principe qu’une pompe à chaleur géothermique. La différence réside dans le fait qu’elle va puiser de la chaleur dans l’eau souterraine, au niveau des nappes phréatiques. C’est aussi une solution très performante.

Quel type de pompe à chaleur privilégier ?

Le choix du type de pompe de chaleur dépend avant tout de votre situation. Si vous habitez dans une région au climat plus froid, une pompe à chaleur air-air ou air-eau ne pourra pas produire de la chaleur tout au long de l’année. Dans ces zones géographiques, il sera sans doute plus intéressant d’envisager l’installation d’une pompe à chaleur géothermique ou encore de coupler une pompe à chaleur air-air ou air-eau avec une autre source de chaleur.

L’installation doit également tenir compte de vos besoins en chauffage, de la surface habitable, du nombre de personnes vivant au sein du logement. Afin de faire les bons choix, faites-vous conseiller par un installateur RGE.

En profitant de notre offre Mon Energie Tout Compris, vous êtes mis en relation avec un professionnel de votre région et êtes assuré de pouvoir profiter de l’ensemble des aides à la rénovation énergétique auxquelles vous avez droit.

Sur le même thème

Sur le même thème