Quatre conseils pour un chauffage au gaz économique malgré la flambée des prix

La rédaction de l'Energie Tout Compris

Hausse des prix chauffage au gaz

En pleine flambée des prix, il convient d’adopter certains réflexes pour que le chauffage au gaz demeure économique. Voici quatre conseils à suivre pour se chauffer au gaz de manière rentable.

Opter pour un système performant et récent

Il est conseillé de changer de chaudière tous les 15 ans en moyenne. Au-delà, les performances et l’état général de l’équipement commencent en effet à s’essouffler. Résultat : la chaudière consomme plus que nécessaire, pour un confort thermique non optimal.

Par conséquent, si vous souhaitez conserver un système de chauffage au gaz économique, équipez-vous d’une chaudière à gaz nouvelle génération plus performante. N’attendez pas la panne de votre ancienne chaudière pour réagir, mais faites-le dès les premiers signes de faiblesse.

> À lire aussi : Hausse des prix du gaz et de l’électricité : vers une envolée en 2022 ?

Comparer les abonnements

Il peut être judicieux de revoir son abonnement gaz si l’offre est souscrite depuis plusieurs années. Certaines offres récentes peuvent en effet être plus intéressantes, d’autant que les contrats de gaz sont résiliables à tout moment, de manière très simple et gratuite. En souscrivant un contrat auprès d’un nouveau fournisseur, l’ancien est automatiquement résilié.

Toutefois, restez vigilant : lorsqu’une offre annonce par exemple une réduction de 10% par rapport au tarif réglementé, cela ne veut pas pour autant dire que la facture totale sera réduite. La réduction peut concerner uniquement le prix du kilowattheure HT, tandis que l’abonnement, lui, reste au même prix qu’en tarif réglementé. 

Pour comparer efficacement les abonnements gaz, il est donc recommandé de regarder avant tout la facture totale, incluant les taxes et la TVA.

Se tourner vers un contrat de gaz à prix fixe

Dans un contexte de hausse des prix sur le marché du gaz, le choix d’une offre à prix fixe peut être la bonne solution pour se chauffer à moindre coût, sans subir les fortes augmentations de tarifs à venir. Dans ce cas, il convient de souscrire un contrat à prix fixe au bon moment, notamment avant la hausse hivernale du tarif réglementé.

Par ailleurs, il est important de rappeler que le tarif réglementé va être supprimé en juin 2023. Là, tous les contrats de gaz devront être souscrits au tarif fixe. Raison de plus pour sauter le pas dès maintenant, afin de prévoir ce changement.

Bon à savoir
En choisissant un contrat à prix fixe, il reste possible de changer de fournisseur à tout moment si la tendance repart fortement à la baisse.

> À lire aussi : Prix des énergies : nouvelle hausse du gaz et de l’électricité

Miser sur la rénovation énergétique

Autre astuce pour un chauffage au gaz économique malgré la hausse des tarifs : la rénovation énergétique. Cela passe, par exemple, par l’acquisition d’une nouvelle chaudière gaz, couplée à des travaux d’isolation. Cette solution vous permet de réduire votre consommation d’énergie, tout en bénéficiant de dispositifs d’aides comme MaPrimeRenov’.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime