Nouvelle formule de MaPrimeRénov’ : les cas concrets

Depuis le 1er octobre, MaPrimeRénov’ est ouverte à l’ensemble de la population française. Pour vous aider à y voir plus clair sur les montants auxquels vous avez droit en fonction de vos revenus et de vos travaux, voici quelques cas concrets.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

prime renovation energetique

Lancée en janvier 2020, MaPrimeRénov’ a déjà séduit de nombreux ménages français. Plus de 100.000 dossiers de demandes ont en effet déposés et 75.000 d’entre eux ont déjà accepté. Depuis le 1er octobre, cette aide est ouverte aux propriétaires bailleurs, aux copropriétés et à l’ensemble des ménages de l’Hexagone, quel que soient leurs revenus.

Pour bénéficier de cette aide, il suffit de suivre trois étapes :

  1. Je repère mon profil

A chaque catégorie de revenus est associée une couleur (bleu, jaune, violet, rose). Elle définira le montant de l’aide auquel vous pouvez prétendre en fonction de vos travaux.

  1. Je vérifie les travaux éligibles et les aides auxquelles j’ai droit selon mon profil

L’isolation de vos combles ? L’installation d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière à granulés ? Ces travaux sont éligibles à l’aide MaPrimeRénov’. Vérifiez que vos travaux de rénovation énergétique vous permettent de bénéficier de l’aide.

  1. Je demande MaPrimeRénov’

Pour faire votre demande de subvention, rendez-vous sur la plateforme mise en place par le gouvernement : www.maprimerenov.gouv.fr

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques cas concrets.

Cas concret n°1

  • Un couple avec deux enfants
  • Revenus annuels de 30.700 euros (couleur bleue)
  • Propriétaires occupants d’une maison individuelle dans le Morbihan
  • Étiquette énergétique F (passoire thermique)
  • Travaux : remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière à granulés

Dans cette situation, ce couple va pouvoir bénéficier d’une aide de 15.900 euros pour un coût total des travaux de 18.000 euros.

  • 10.000 euros pour l’installation d’une chaudière à granulés
  • Un bonus de 1.500 euros car ces travaux ont permis de sortir du statut de passoire
  • 4.400 euros d’aides des Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Ce projet de rénovation globale permettra à ce couple d’économiser 600 euros/an sur sa facture énergétique

Cas concret n°2

  • Un couple avec un enfant
  • Revenus annuels de 50.200 euros (couleur violette)
  • Propriétaires occupants d’une maison individuelle dans le Lot
  • Étiquette énergétique E
  • Travaux : rénovation globale avec isolation des combles et des murs par l’extérieur ainsi que le remplacement d’une chaudière à gaz par une pompe à chaleur air/eau.

Dans cette situation, ce couple va pouvoir bénéficier d’une aide de 13.500 euros pour un coût total des travaux de 39.700 euros :

  • 7.000 euros pour un forfait de rénovation global
  • 6.500 euros d’aides des Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Ce projet de rénovation globale permettra à ce couple d’économiser 1.700 euros/an sur sa facture énergétique.

Cas concret n°3

  • Un couple avec deux enfants
  • Revenus annuels supérieurs à 61.000 euros
  • Propriétaires bailleurs d’une maison individuelle en Ardèche
  • Étiquette énergétique E
  • Travaux : rénovation globale avec le remplacement d’une chaudière à gaz par une chaudière à très haute performance énergétique (THPE), l’isolation des combles, des planchers et des murs par l’extérieur et installation d’un système de ventilation

Dans cette situation, ce couple va pouvoir bénéficier d’une aide de 7.900 euros pour un coût total des travaux de 34.200 euros :

  • 3.500 euros pour un forfait de rénovation globale
  • 3.900 euros d’aides des Certificats d’économie d’énergie (CEE)
  • Un bonus de 500 euros car les travaux ont permis à l’habitation d’accéder à une étiquette B (BBC)

Ce projet de rénovation globale permettra à ce couple d’économiser 1.800 euros/an sur sa facture énergétique.

Cas concret n°4

  • Une copropriété de 19 logements
  • 65 m2 en moyenne par logement
  • Située à Saint-Etienne
  • Travaux : une rénovation globale avec l’installation d’une chaudière gaz collective en remplacement d’une chaudière fioul, l’isolation thermique par l’extérieur, charpente, menuiseries, avec un gain énergétique de 61% (passage de E à C)

Ce projet de rénovation globale permettra aux propriétaires de cette copropriété de bénéficier d’une aide 134.850 euros pour un coût total des travaux de 250.000 euros :

  • 62.500 euros pour un forfait de rénovation globale
  • 72.500 euros d’aides des Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Ce projet de rénovation globale permettra d’économiser 800 euros/logement/an sur la facture énergétique.

Vérifiez si votre projet de rénovation énergétique est compatible avec MaPrimeRénov’ sur notre simulateur en ligne.