Comment changer sa chaudière pour une pompe à chaleur ?

Plus économique et plus écologique, la pompe à chaleur peut être une solution intéressante pour remplacer sa chaudière. D'autant que vous pouvez bénéficier de différentes aides dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique. Comment faire ? On vous dit tout.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

changer sa chaudière pour une pompe à chaleur

Écologique et économique, la pompe à chaleur (PAC) est un mode de chauffage et de production d'eau chaude particulièrement prisé, et favorisé par la RT 2012 et la RE 2020, qui devrait entrer en vigueur à l'été 2021. Il faut dire qu'elle consomme, en moyenne, trois fois moins qu'un système de chauffage traditionnel. 

Installer une PAC pour couvrir la totalité ou la majorité de vos besoins en chauffage

Si vous possédez une chaudière et que vous envisagez des travaux de rénovation, deux solutions s'offrent à vous : 

En fait, tout va dépendre de vos besoins. Un appoint peut être utile pour les jours les plus froids de l'année, si vous avez tendance à beaucoup chauffer ou si vous vivez dans une région froide.

On distingue les PAC aérothermiques (air-air ou air-eau), qui récupèrent les calories présentes dans l'air, des PAC géothermiques, qui récupèrent les calories présentes dans le sol ou l'eau souterraine. La solution la plus répandue est la PAC aérothermique air-eau. 

Faire installer une PAC : dix éléments à vérifier

L'AFPAC (Association française pour les pompes à chaleur) a conçu un guide pour vous accompagner dans le changement de votre chaudière pour une pompe à chaleur. Lorsque vous vous lancez dans ces travaux, voici les « dix commandements » à avoir en tête : 

  1. Précisez vos attentes en termes de confort : chauffage et eau chaude sanitaire.
  2. Assurez-vous que les entreprises consultées soient RGE (reconnu garant de l'environnement) et qualifiées pour les pompes à chaleur.
  3. Faites réaliser plusieurs devis et comparez-les.
  4. Ne prêtez attention qu'aux offres commerciales proposées après visite de votre installation.
  5. N'achetez pas une PAC sur un salon ou une foire : cela vous permet de bénéficier du délai de rétractation.
  6. Assurez-vous que le matériel est certifié NFPAC ou HP-Keymark.
  7. Exigez l'étude thermique pour le dimensionnement de votre installation PAC ayant servi à l'établissement du devis. 
  8. Vérifiez que la réception des travaux, la mise en service et la prise en main sont prévues dans l'offre. 
  9. Exigez des conditions de garantie écrites.
  10. Demandez un contrat de maintenance. 

Changement de chaudière : de quelles aides pouvez-vous bénéficier ?

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier de différentes aides : 

 

Changement de chaudière :

je calcule ma prime énergie

Je simule ma prime