Gérez votre chauffage avec un programmateur

Programmateur de chauffage

Gérez votre chauffage sur mesure et faites des économies
En bref Fonctionnement Installation Prix et économies Comment choisir ? Aides financières Questions clés Questions clés

Aides financières installation programmateur de chauffage

Investir dans un programmateur de chauffage peut vous permettre de bénéficier de plusieurs aides financières. Un crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30% peut vous être octroyé et vous pouvez bénéficier d’un taux réduit de TVA de 5,5% s’il est posé par un professionnel. En combinant cet achat avec d’autres travaux ou installations d’amélioration énergétique de votre logement, vous pouvez également prétendre à un éco-prêt à taux zéro. Les ménages modestes peuvent demander une subvention auprès de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

 

 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique applicable aux programmateurs de chauffage

Grâce aux aides accordées dans le cadre de travaux visant à réduire la consommation énergétique des logements, l’achat d’un programmateur de chauffage peut vous permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique d’un montant de 30% du coût du matériel. Pour cela, il faut que votre logement ait plus de deux ans, qu’il s’agisse de votre résidence principale et que les travaux soient réalisés par un professionnel. 

Seuls les propriétaires, les locataires et les occupants à titre gratuit sont éligibles au crédit d'impôt 2015, ce qui exclut les propriétaires bailleurs du dispositif. Sachez que même les ménages non imposables peuvent prétendre à cette aide. Dans ce cas, le crédit d’impôt ne prend pas la forme d’un abattement fiscal, mais d’un paiement de la part du Trésor Public. Nous vous invitons à utiliser notre simulateur de crédit d’impôt 2015 pour connaître son montant. 

Si vous avez effectué vos travaux entre le 1er janvier 2014 et le 31 août 2014, c'est le crédit d'impôt développement durable (CIDD) qui s'applique (deux taux : 15% en action unique et 25% en cas de bouquet de travaux). Pour vérifier les conditions d'éligibilité du CIDD, nous vous invitons à vous rendre sur la page de notre dossier spécial consacré à ce sujet. 

Les programmateurs de chauffage éligibles à la TVA à taux réduit à 5,5%

En faisant installer votre programmateur de chauffage par un professionnel, la facture vous sera présentée avec une TVA à taux réduit à 5,5% à partir du 1er janvier 2014 (7% jusqu’au 31 décembre 2013). Rappelons que l’installation par un installateur est l’une des conditions d’obtention des aides financières, et que dans le cadre d’un programmateur centralisé pour le chauffage électrique, l’intervention d’un spécialiste est généralement nécessaire.

L’éco-prêt à taux zéro

La pose d’un programmateur de chauffage peut parfaitement entrer dans le cadre d’un bouquet de travaux (au moins deux actions visant à réduire votre consommation d’énergie). Le montant maximum de ce prêt est de 20 000€ avec une durée de remboursement de 10 ans pour un bouquet de deux travaux et de 30 000€, avec une durée de remboursement de 15 ans pour un bouquet de trois travaux. Étant donné que l’éco-prêt à taux zéro prend en charge l’intégralité des travaux d’économies d’énergie, vous pouvez parfaitement y inclure votre programmateur de chauffage.

Les aides de l’Anah ou des collectivités locales

En améliorant les performances énergétiques de votre logement vous pouvez, sous conditions de ressources, bénéficier d’une subvention de l’Agence Nationale pour l'Amélioration de l’Habitat (ANAH). Revu chaque année au 1er janvier, le plafond de ressources de l’ANAH dépend de votre zone d’habitation et distingue les ménages aux revenus « modestes » des ménages aux revenus « très modestes ». Attention, pour les premiers, le montant des travaux doit s’élever à au moins 1 500 €, ce qui ne sera pas le cas si vous investissez uniquement dans un programmateur de chauffage. Vous pouvez vous renseigner pour savoir si vous êtes éligible à une subvention en utilisant notre simulateur d’éligibilité aux aides de l’ANAH, mais aussi consulter notre dossier sur ce sujet.

Enfin, vous pouvez vous renseigner auprès des collectivités territoriales (commune, département, région) dont vous dépendez. Certaines d’entre elles proposent parfois des aides locales pour les travaux d’économie d’énergie. Connectez-vous sur leur site internet pour savoir si l’achat et la pose d’un tel dispositif peuvent vous permettre d’obtenir un apport financier supplémentaire. Vous pouvez également obtenir des renseignements sur le site de l’Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL) dont vous dépendez.