Fonctionnement d'un robinet thermostatique

Les robinets thermostatiques fonctionnent sur tous les types de radiateurs à eau. Leur sonde leur permet de capter la température d’une pièce et le réglage peut ensuite se faire manuellement ou électroniquement. Il est même possible de régler ses robinets thermostatiques par plages horaires ou à distance pour certains modèles.

Robinet thermostatique : Comment ça marche

Le fonctionnement concret du robinet thermostatique

Les robinets thermostatiques sont destinés à équiper les radiateurs à eau de votre habitation, que ceux-ci soient alimentés par une chaudière au fioul, au gaz ou au bois ou par une pompe à chaleur. Ils sont composés d’un corps vanne, une pièce métallique qui relie le radiateur à la poignée du robinet thermostatique (volant) et d’une sonde appelée le « bulbe » qui est l’élément thermostatique. C’est cette sonde qui capte la température de la pièce. Selon la température, la sonde thermosensible se dilate plus ou moins. En fonction de votre réglage, la dilatation de la sonde actionne un clapet qui coupe ou réduit l’arrivée d’eau chaude de votre radiateur, lorsque la température désirée dans la pièce est atteinte.

Le robinet thermostatique se règle selon plusieurs positions

Une fois installé, le robinet thermostatique mécanique module le débit d’eau chaude du radiateur, grâce à une manette pouvant être réglée sur cinq positions différentes et chiffrées. Ainsi, la position 1 va-t-elle modifier le débit d’eau chaude pour obtenir dans la pièce un environnement à 15-16°C. La 2 convient plutôt aux chambres avec 16-17°C, la 3 aux pièces à vivre avec 19-20°C, la 4 à la salle de bains avec 21-22°C. Les robinets thermostatiques permettent ainsi de réaliser des économies d’énergie, en ne surchauffant pas les différentes pièces de votre habitation. À ce titre, la position 5 doit être utilisée avec parcimonie, puisqu’elle fait fonctionner le radiateur au maximum de ses capacités, ce qui peut parfois être utile pour chauffer rapidement une pièce, mais déconseillé en matière d’économies d’énergie. Il existe également une position « hors gel » sur laquelle positionner le robinet thermostatique, en cas d’absence prolongée. Certains radiateurs disposent d’une molette permettant d’indiquer les températures constatées. Ainsi, vous pourrez explicitement indiquer que sur la position 3, la température est de 20°C. Une fois cette molette étalonnée, vous pouvez vous fier à la molette de température plutôt que le réglage de 1 à 5.

Comment fonctionnent les têtes électroniques des robinets thermostatiques

Ces réglages sont encore plus précis avec les robinets thermostatiques à tête électronique. Ces derniers proposent en effet non seulement un réglage au demi-degré près, voire au dixième de degré près, mais aussi la possibilité de programmer des plages horaires. Vous pouvez ainsi chauffer les pièces à la température voulue au moment où vous êtes présents dans la maison puis la baisser lorsque vous êtes au travail et les enfants à l’école. Une programmation hebdomadaire est également possible, afin que votre intérieur soit toujours chauffé durant le week-end, par exemple. La programmation se fait directement sur la tête du robinet, qui se présente sous la forme d’un boîtier à piles, ou bien grâce à votre ordinateur via une clé USB pour les modèles les plus perfectionnés.

 

En savoir plus – Bien régler son robinet thermostatique

La température des cinq positions d’un robinet thermostatique à tête mécanique peut ne pas être juste. En effet, le radiateur émet de la chaleur et si le robinet est placé trop près (ce qui peut arriver selon les modèles), celui-ci il peut évaluer que votre pièce est suffisamment chauffée, même si ce n’est pas le cas. Pour savoir exactement à quelle température exacte correspond chaque chiffre, il vous suffit de tester votre radiateur nouvellement équipé sur chacune des positions en installant dans la pièce, à 1m50 du sol, et pendant quelques heures un thermomètre. Si la température affichée n’est pas celle souhaitée, vous pouvez ajuster le réglage de votre robinet, par exemple en plaçant le curseur de réglage entre les positions 3 et 4. A noter que ce problème ne se pose pas avec des robinets thermostatiques à capteur de température séparés car ces capteurs peuvent être fixés sur un mur, à distance raisonnable du radiateur.