savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Quels avantages à choisir un poêle à bûches ?

Le poêle à bûches est un excellent chauffage d’appoint fonctionnant avec une énergie renouvelable, donc respectueux de l’environnement. Il présente de nombreux avantages. En voici les principaux.

Un mode de chauffage économique et écologique

Le bois est le combustible le plus économique sur le marché, offrant des prix nettement inférieurs à ceux du fioul, du gaz et de l'électricité. En optant pour le chauffage au bois, vous pouvez réaliser d'importantes économies sur vos factures. En moyenne, un poêle à bois consomme entre 2 et 5 tonnes de bois par an, ce qui équivaut à un budget annuel compris entre 500 et 1 500 €.

Comment choisir un poêle à bois bûches ?

Par la même occasion, le poêle à bûches est écologique car le bois est une source d’énergie renouvelable. Sa combustion émet également moins de gaz à effet de serre que les combustibles fossiles, et les poêles modernes réduisent les émissions de particules fines.

Des coûts d’installation abordables et éligibles aux aides financières

Le coût d'installation d'un poêle à bûches peut varier en fonction de différents facteurs. Tout d'abord, le prix de vente du poêle lui-même dépend du design et du modèle choisi. En général, il se situe entre 3 000 et 7 000 €, pose comprise, ce qui en fait une option relativement abordable.

De plus, pour l'installation d'un poêle à bûches, vous pouvez bénéficier de différentes aides financières. Parmi celles-ci figurent MaPrimeRénov’, le taux de TVA réduit à 5,5 % et l'éco-prêt à taux zéro. Des aides régionales peuvent également être disponibles et cumulées aux aides nationales.

Un design élégant et une flamme chaleureuse

Les poêles à bois modernes offrent un design élégant qui ajoute une touche esthétique à votre intérieur. Avec leurs lignes épurées et leurs finitions soignées, ces poêles s'intègrent parfaitement à différents styles de décoration. De plus, la flamme chaleureuse et dansante qu'ils produisent crée une atmosphère accueillante et réconfortante. L'aspect visuel agréable d'un poêle à bois en fait souvent un élément central dans la pièce.

Toutefois, avant de procéder aux travaux d’installation, prenez le temps de vérifier si le poêle à bûches est adapté à vos besoins et à votre logement.

À quoi penser pour choisir son poêle à bois ?

Pour choisir votre poêle à bois, il est essentiel de prendre en compte plusieurs critères importants. Il s'agit généralement de trouver un équilibre entre performance, respect de l'environnement et budget.

Votre budget

La fourchette de prix de 3 000 à 7 000 € pour l’achat et l’installation d’un poêle à bûches est large. Le tarif du poêle à bois dépend en effet essentiellement du modèle choisi, de la complexité de l’installation et de l’usage que vous comptez en faire :

  • Si vous cherchez un chauffage d’appoint, les poêles à bois classiques (aussi appelés « à combustion simple » ou « à convection ») sont souvent les plus abordables.
  • Si votre poêle à bois doit servir de mode de chauffage principal, vous devez prévoir un budget plus conséquent pour son achat et son installation. À cela s’ajoutent le coût des éventuels équipements complémentaires, tels qu’un système de répartition de la chaleur et un chauffage secondaire pour les pièces éloignées du poêle.

L’utilisation de votre poêle à bûches

Un autre critère déterminant est l'utilisation prévue du poêle à bois : est-ce qu'il sera utilisé comme chauffage d'appoint ou comme système de chauffage principal ? Selon l’utilisation souhaitée, vous n’aurez pas les mêmes besoins côté puissance et rendement.

Dans le cas d'un chauffage d'appoint, un poêle à bois classique peut suffire pour compléter le système de chauffage principal. Cependant, si vous envisagez d'utiliser le poêle comme moyen de chauffage principal, un poêle à double combustion ou un poêle à bois turbo serait probablement plus approprié. Pour vous guider dans ce choix, vous pouvez faire appel à un professionnel.

La puissance du poêle à bois

Choisir la bonne puissance est essentiel pour garantir un confort de chauffe optimal dans votre logement. Une puissance trop faible ou trop forte peut engendrer un inconfort thermique, une surconsommation du bois et une usure prématurée du poêle.

La puissance du poêle se définit en kilowatts (kW) et se calcule en fonction de plusieurs éléments, tels que la surface à chauffer (exprimée en m² ou en m3), la hauteur sous plafond, le niveau d'isolation de votre logement, ainsi que sa situation géographique. À titre d'estimation, vous pouvez considérer qu'il faut en moyenne 100 watts pour chauffer 1 m². Ainsi, si vous souhaitez chauffer un logement de 100m², il vous faudra choisir une puissance de 10 kW.

Le rendement de votre poêle à bois

Un rendement élevé de l'appareil indique une combustion de meilleure qualité. Il est important que le rapport entre l'énergie consommée (le bois) et l'énergie restituée (la chaleur) se situe autour de 75 à 80 %.

Les poêles à bois modernes atteignent généralement des rendements d'environ 80 % grâce à une bonne circulation de l'air dans la chambre de combustion. Cette circulation permet de brûler à la fois le bois (combustion primaire) et les gaz de combustion (combustion secondaire ou post-combustion). Cela est rendu possible grâce à plusieurs arrivées d'air.

Le label Flamme Verte : gage de performances et de sécurité

Le label Flamme Verte, créé par l'Ademe en collaboration avec les fabricants d'appareils de chauffage au bois, garantit la sécurité de l'équipement ainsi que ses performances.

Les poêles à bois portant le label Flamme Verte sont classés de 1 à 5 étoiles, ce qui facilite leur choix. Seuls les appareils comptant 7 étoiles minimum ou équivalent obtiennent le label Flamme Verte. Ils vous assurent un rendement supérieur ou égal à 75 %.

Les autres critères de choix pour son poêle à bois

D’autres critères entrent en compte lorsque vous choisissez votre poêle à bûches. Ils sont principalement liés au confort et à l’esthétique de votre poêle à bois.

Les options de confort

Voici quelques fonctions qui peuvent rendre l'expérience d'utilisation de votre poêle à bûches plus agréable :

  • Production d'eau chaude (poêle bouilleur). Ce système permet d'utiliser la chaleur générée par le poêle pour chauffer l'eau et alimenter les radiateurs ou le système de chauffage du logement. Le poêle peut ainsi fournir de l'eau chaude sanitaire.
  • Présence d'un four et/ou de plaques de cuisson. Certains modèles de poêles à bois offrent la possibilité d'intégrer un four et/ou des plaques de cuisson.
  • Système de vitre propre ou vitre en vitrocéramique. Ces équipements permettent de dégager la vitre de la suie et des résidus de combustion.
  • Ventilation pour pulser l'air chaud. Cette fonctionnalité assure un meilleur confort thermique. L'air chaud est pulsé à travers des conduits ou des sorties d'air pour assurer une diffusion optimale de la chaleur.
  • Régulation pour le réglage de l'allure. La possibilité de réguler l'allure de combustion du poêle permet d’ajuster la température selon vos préférences. Certains poêles à bois sont dotés d'une régulation automatique qui ajuste la combustion en fonction de la température souhaitée.
  • Allumage facilité et accessibilité du cendrier. Certains modèles proposent des systèmes d'allumage automatique qui facilitent le démarrage du feu. De plus, l'accessibilité du cendrier est également un critère à considérer pour faciliter l'entretien du poêle.

La taille du foyer

La taille du foyer du poêle détermine la longueur maximale des bûches pouvant être utilisées, ce qui influe sur son autonomie. En effet, des bûches plus grandes brûleront plus lentement, permettant ainsi une diffusion prolongée de la chaleur dans la pièce.

Cependant, l'autonomie du poêle ne dépend pas uniquement de la taille des bûches. La qualité du bois, sa faible teneur en humidité et son essence jouent également un rôle crucial dans ce domaine. Il est à noter que les bûches plus petites tendent à être plus sèches et plus efficaces.

Le matériau du poêle à bûches

Le choix entre un poêle à bois en fonte ou en acier a un impact significatif sur la façon dont la chaleur est diffusée. Un poêle en acier sera plus léger et plus réactif qu'un modèle en fonte.

La fonte est un assemblage de fer et de carbone. Ce matériau est réputé pour sa robustesse, sa capacité à conserver la chaleur pendant de longues heures et son esthétisme. Les poêles à bois en fonte arborent un style traditionnel avec une texture plus granuleuse.

L'acier, quant à lui, est également composé de fer et de carbone. Néanmoins, le taux de carbone est inférieur à celui de la fonte. Par conséquent, l'acier ne présente pas les mêmes caractéristiques en termes d'inertie thermique.

C'est un matériau résistant à la chaleur qui offre davantage de possibilités en termes de design. Certains modèles de poêles à bois en acier sont dotés de revêtements en terre cuite, en faïence ou en pierre ollaire, ce qui permet une meilleure accumulation et restitution de la chaleur, parfois similaire à la fonte.

Les différents types de poêles à bûches et leurs avantages

Quel poêle à bûches choisir ? Il en existe 3 principaux types : à combustion simple, à double combustion ou à combustion turbo.

Le poêle à bûches à combustion simple

Si vous désirez véritablement faire des économies d’énergie, choisir le poêle à bûches à combustion simple n’est pas la meilleure solution. C’est en effet le système le moins cher du marché, mais le plus énergivore : il lui faut beaucoup de bois pour obtenir un niveau de chauffage suffisant.

Différents types de poêles à bûches

Bien souvent, son rendement énergétique est inférieur à 70 % et il a tendance à produire une quantité de chaleur insuffisante par rapport au combustible consommé. Son rendement limité ne lui permet d’ailleurs pas de disposer de la certification Flamme Verte. Dès lors, il n’ouvre pas droit à certaines aides financières.

Ce type de poêle à bûches est plutôt une solution de chauffage d’appoint pour augmenter rapidement la température de vos pièces de vie.

Choisir le poêle à bûches à double combustion

Le poêle à bûches à double combustion peut atteindre les 70 %, voire 80 % de rendement énergétique. Son principe est simple : Une seconde entrée d’air installée sur l’appareil lance une seconde combustion après celle du bois. Cette seconde combustion, plus communément appelée post-combustion, brûle les gaz résiduels de la première et dégage une nouvelle source de chaleur encore plus importante.

Le poêle à double combustion peut être utilisé comme chauffage principal pour votre logement. Son mode de fonctionnement permet de réaliser des économies d’énergie plus importantes qu’avec un modèle à combustion simple. Il dégage généralement plus de chaleur, sur des périodes de chauffe plus longues, ce qui maintient une température agréable dans toutes les pièces du logement.

Les poêles à bûches à combustion turbo

Les poêles à bûches à combustion turbo ne présentent qu’une seule chambre de combustion, qui a la capacité de chauffer particulièrement vite. Une caractéristique qui peut intéresser certains foyers.

Une post-combustion, moins efficace que celle des poêles à bûches à double combustion, s’effectue à mi-hauteur de la chambre. Elle libère tout de même une belle quantité de chaleur, qui sera diffusée à l’aide d’une soufflerie pour réchauffer l’atmosphère très rapidement. Ce poêle peut également faire office de chauffage principal.

Bon à savoir :

Au moment de choisir votre poêle à bois, gardez en tête que les poêles à double combustion et à combustion turbo peuvent ne servir de chauffage principal que s’ils sont complétés par un chauffage d’appoint (plancher chauffant par exemple) et alimentés régulièrement en combustible. En effet, l’autonomie d’un poêle à bûches est relativement limitée.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.