Pour maximiser l'isolation de leur habitation, certains pourraient être tentés d'isoler les murs à la fois par l’extérieur et par l’intérieur. Si cela est possible, il faut l’envisager avec vigilance, notamment pour se prémunir de certains problèmes d’humidité.

Peut-on combiner isolation des murs extérieurs et intérieurs ?

Isoler ses murs est un moyen très intéressant de réaliser des économies d’énergie tout en améliorant le confort thermique et acoustique de son habitation. Un projet d’isolation des murs d’une habitation peut permettre de réduire de 25 % les dépenses énergétiques de ceux qui y vivent.

Isoler par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Pour en profiter, deux options s’offrent à vous. Il est possible d’isoler vos murs par l’extérieur ou par l’intérieur. Chacune de ces possibilités présente des avantages et des inconvénients.

  • L’isolation des murs par l’intérieur est moins chère et plus facile à mettre en œuvre. Ce type d’installation, cependant, empiète sur la surface habitable. L’isolation par l’intérieur s’envisage pièce par pièce. Il est dès lors plus difficile d’éliminer l’ensemble des ponts thermiques existants à l’échelle d’une façade en suivant cette approche.
  • L’isolation des murs par l’extérieur est plus complexe à mettre en œuvre. Il faut en effet pouvoir travailler sur l’ensemble de la façade. Ce n’est donc possible que dans le contexte d’une rénovation plus conséquente de l’enveloppe. Si la démarche est plus onéreuse, isoler ses murs par l’extérieur offre de meilleurs résultats.

Est-il intéressant d’isoler les murs par l’intérieur et par l’extérieur ?

Dans certains cas, on pourra isoler certains endroits par l’extérieur et d’autres par l’intérieur, en fonction des possibilités qui s’offrent à vous, en vue de maximiser la performance énergétique de votre habitation.

Il peut être aussi envisagé d’isoler une même paroi par l’intérieur et par l’extérieur. L’intérêt est plus limité. Il n’est pas toujours certain que l’investissement en vaille la peine. En effet, si la première couche d’isolation permet des gains de performance déjà conséquents, la pose d’une deuxième couche peut constituer un investissement moins rentable.

Renforcer son isolation : cela dépend de la situation

Cependant, c’est possible. Certaines parois plus exposées au froid, aux intempéries, au soleil ou au vent peuvent profiter d’une isolation doublement renforcée. Il faut déterminer, en fonction de votre situation, s’il peut être intéressant de mettre en œuvre un tel chantier.

Attention aux problèmes d’humidité

Si cela s’avère effectivement opportun, il faudra tout de même être vigilant. La mise en œuvre d’une double isolation peut entraîner quelques désagréments si elle n’a pas été bien pensée. Un mur doit pouvoir continuer à respirer si l’on veut éviter que l’humidité s’accumule à l’intérieur et que des moisissures apparaissent et attaquent aux parois. Il faut donc que le matériau isolant utilisé ait des propriétés permettant aux murs de respirer. Il est aussi important, dans le contexte d’une isolation intérieure renforcée par une isolation extérieure, que l’air au sein de l’habitation puisse être régulièrement renouvelé. Il peut être indispensable d’installer des systèmes de ventilation adaptés.

Sur le même thème

Sur le même thème