Quelles économies sont réalisées avec une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur permet de réaliser de belles économies d’énergie. Pour cela, elle exploite l’énergie de l’eau, de l’air ou du sol. Explications.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

économies réalisées pompe à chaleur

Vous souhaitez profiter d’un système de chauffage efficace, écologique et capable de vous faire réaliser de belles économies d’énergie ? La pompe à chaleur (PAC) est la solution à adopter. En effet, elle fonctionne principalement grâce à une ressource naturelle 100 % gratuite.

La PAC, une solution excédentaire en énergie

Si la pompe à chaleur permet de réaliser de belles économies d’énergie, c’est parce qu’elle utilise, pour fonctionner, la chaleur contenue dans le sol, dans l’air ou dans l’eau, pour chauffer le logement. Elle utilise donc une ressource gratuite, écologique et renouvelable !

Certes, la pompe à chaleur a besoin d’électricité pour remplir sa mission, néanmoins, elle consomme moins d’énergie qu’elle n’en produit. Elle est donc excédentaire d’un point de vue énergétique : un avantage considérable par rapport à de nombreux autres systèmes de chauffage. Sans oublier qu’il existe aussi des modèles réversibles, capables de produire du froid en été !

À lire aussi : Quel prix pour une pompe à chaleur ?

Un réel investissement à l’installation

Si la pompe à chaleur permet de réaliser des économies d’énergie, elle reste assez onéreuse à installer. Ainsi, on estime qu’il faut prévoir au minimum 6 000 euros pour un modèle aérothermique, et au moins 8 000 pour une PAC hydraulique ou géothermique. Sans oublier les frais d’installation, et ceux liés au forage pour les PAC utilisant la chaleur contenue dans le sol.

reel-investissement-a-l-installation

Pour réduire le montant de la facture présentée par votre installateur, il existe de nombreuses aides : MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5%, l’éco-prêt à taux zéro, la prime énergie… N’hésitez pas à vous renseigner en amont sur celles auxquelles vous pouvez prétendre. Attention : toutes ne concernent pas l’ensemble des modèles de pompe à chaleur. La PAC air-air est, par exemple, moins subventionnée que les autres (air-eau et géothermie).

Un amortissement rapide

L’investissement que représentent l’achat puis l’installation d’une pompe à chaleur est vite amorti. En effet, cet appareil offre une chaleur « peu chère », durable et agréable.

Il est difficile de déterminer un seuil de rentabilité moyenne pour les PAC, puisque celle-ci dépend du type d’énergie utilisée avant son installation, de la chaleur souhaitée et du niveau d’isolation du logement. Il est toutefois à noter que la PAC géothermique permet d’obtenir le retour sur investissement le plus rapide. En effet, celle-ci est moins sujette aux différences de température extérieure. Elle impose donc moins de recourir à un chauffage d’appoint, forcément plus énergivore.

N’oubliez pas, cependant, que l’efficacité d’une pompe à chaleur dépend aussi de la région dans laquelle vous vous trouvez, si vous ne pouvez pas installer de modèle à géothermie. Ainsi, pour accélérer le retour sur investissement, il est recommandé d’opter pour une PAC air-air dans le sud de la France, et pour une PAC air-eau dans la moitié nord.

À lire aussi : Où installer une pompe à chaleur ?