aide coup de pouce

Les aides à la rénovation énergétique sont désormais enrichies d’une nouvelle mesure : le Coup de pouce pour les rénovations globales. Elle complète, à travers le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie, le Coup de pouce Isolation et le Coup de pouce chauffage.

Précisons que les coups de pouce CEE « chauffage » et « isolation », créés en 2019, ont permis d’isoler 1,2 million de logements en 2019 et d’effectuer plus de 400 000 changements de chauffage.

Encourager la réalisation de projets de rénovation énergétique ambitieux

A travers cette nouvelle mesure, le gouvernement souhaite encourager les ménages français à entreprendre des projets de rénovation énergétique plus ambitieux. Ces derniers, selon le communiqué du ministère de la Transition écologique, devront permettre « de diviser par plus de deux la consommation énergétique de leur logement et de sortir des énergies carbonées ». La valeur de ce coup de pouce sera d’autant plus grande que l’économie d’énergie est importante et que l’énergie d’arrivée est décarbonée.

Cette évolution s’inscrit dans le cadre de la réforme opérée par le gouvernement en matière d’aide à la rénovation énergétique.

Jusqu’à présent, les aides étaient principalement octroyées pour des projets particuliers, comme l’isolation des combles ou des murs d’une habitation, le remplacement d’une chaudière, l’installation d’une pompe à chaleur.

Si ces démarches contribuaient à une amélioration de la performance énergétique du logement, elles ne permettaient pas suffisamment de répondre aux enjeux en matière de lutte contre les passoires thermiques et la précarité énergétique. C’est pourquoi le gouvernement souhaite désormais mieux soutenir les projets de rénovation énergétique globale.

Un Coup de pouce cumulable avec Ma Prime Rénov’

Avec l’annonce du plan de relance, le gouvernement a annoncé une évolution de Ma Prime Rénov’. La réforme de cette aide, cumulable avec les dispositifs liés aux Certificats d’Économie d’Énergie, vise aussi à soutenir des projet de rénovation globale, permettant à des habitations de sortir des classes énergétique F ou G. Dans cette optique, des bonifications devraient être accordées pour ces projets.

Pour rappel, les CEE sont distribués par des acteurs majoritairement privés (« obligés » et « délégataires »), principalement des acteurs de l’énergie, conformément à leur obligation réglementaire d’inciter les Français à faire des économies d’énergie. TotalEnergies participe à ce dispositif à travers les offres proposées sur L’énergie tout compris.

Quels seront les projets éligibles à ce nouveau Coup de pouce ?

Le ministère de la Transition écologique a dévoilé quelques détails relatifs aux travaux éligibles à ce nouveau Coup de pouce.

On apprend donc que les travaux devront permettre de réalisée « au moins 55% d’économies d’énergie pour les maisons, et 35% pour les bâtiments collectifs, avec une prime d’autant plus grande que l’économie d’énergie est importante ». Ces travaux devront inclure « la sortie des énergies carbonées : transition du fioul vers la chaleur renouvelable ou le gaz, ou alors transition du gaz vers la chaleur renouvelable ». Le projet envisagé, enfin, devra être réalisé sur la base d’un audit énergétique. Les travaux devront être systématiquement contrôlés par un bureau indépendant.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.