9 Français sur 10 estiment que leur logement est décent

Selon une enquête menée par la Chambre des diagnostiqueurs immobiliers, 93 % des Français estiment que leur logement est décent. Pour 1 Français sur 5, le fonctionnement du chauffage est le critère principal pour juger de la décence d’une habitation.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Français sur 10 estiment que leur logement est décent

9 Français sur 10 estiment que leur logement est décent

Selon une enquête menée par la Chambre des diagnostiqueurs immobiliers, 93 % des Français estiment que leur logement est décent. Pour 1 Français sur 5, le fonctionnement du chauffage est le critère principal pour juger de la décence d’une habitation.

« Estimez-vous que votre logement est décent ? » 3.000 Français ont été amenés à répondre à cette question dans le cadre d’une enquête menée par la CDI-Fnaim, la Chambre des diagnostiqueurs immobiliers. Les résultats de celle-ci ont été dévoilés lors des premières assises de la CDI-Fnaim, le 20 janvier dernier.

Plusieurs chiffres très intéressants sont ressortis de cette enquête. Tout d’abord, 93 % des 3.000 personnes interrogées ont déclaré qu’elles estimaient que leur logement était décent. Un chiffre élevé qui irrite quelque peu les diagnostiqueurs professionnels, qui constatent chaque jour des anomalies dans les habitations qu’ils visitent.

 

Le chauffage, critère principal pour juger de la décence d’une habitation

L’enquête a également approfondi la question et s’est penchée sur les critères qui font que les personnes interrogées pensent que leur habitation était décente. En premier lieu, les sondés considèrent que leur logement est décent s’il est équipé de toilettes (2 Français sur 5). Ensuite, en deuxième position, vient la conformité électrique (1 Français sur 3). Enfin, sur la troisième marche du podium et pour 1 Français sur 5, on retrouve le fonctionnement de chauffage, la présence de fenêtres sur l’extérieur et une bonne isolation.

Des difficultés à distinguer décence et efficacité énergétique

L’enquête révèle également que les Français ont des difficultés à distinguer décence et efficacité énergétique. En effet, seuls 17 % des particuliers interrogés ont déclaré que l’isolation était le premier poste à revoir dans une habitation jugée indécente. « L'impact écologique et la décence sont liés quand il s’agit de répondre aux critères techniques de la décence tel que le chauffage. La priorité se porte sur le logement et le quotidien des occupants, l’écologie est vue ensuite comme un bonus lorsqu’on peut se le permettre », explique ainsi le CDI-Fnaim.

 

Un nouveau diagnostic de performance énergétique cet été

 

Le gouvernement a décidé de déclarer la guerre aux passoires thermiques. A partir du 1er juillet prochain, un nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) sera obligatoire pour tous les logements.

Plus simple et plus efficace que le DPE actuel, le nouveau diagnostic sera composé de deux nouvelles rubriques. Il sera tout d’abord possible de voir clairement combien de kilos de CO2 par mètre carré et par an émet votre habitation, avec une catégorisation allant de A à G. Ensuite, la deuxième rubrique consistera en une fourchette de prix de votre future facture d'énergie. Ce système sera plus fiable puisque les factures de l'ancien ménage occupant le logement ne seront plus prises en compte.

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime