savoir plus

Testez votre éligibilité à la Prime TotalEnergies pour financer votre projet

projets accompagnés

+ 50 000 projets accompagnés /an

Estimer mes aides flèche droite

Principe de fonctionnement d'un chauffe-eau classique

Un chauffe-eau fonctionne sur un principe de stratification. Concrètement, votre équipement ne chauffe pas l’eau en continu mais accumule une quantité d’eau chaude suffisante pour répondre à vos besoins quotidiens, comme la douche ou la vaisselle.

Le chauffe-eau se compose de plusieurs éléments

  • une cuve en émail placée dans une structure en acier ; 
  • une résistance ; 
  • un système de chauffage ; 
  • un thermostat de régulation ; 
  • un système anti-corrosion.

L’eau froide pénètre donc dans la cuve au fur et à mesure qu’elle se vide, et est chauffée par une résistance électrique. Sur le même principe physique que l’air, l’eau chaude possède une densité plus faible que l’eau froide.

Cette dernière reste au fond de la cuve d’émail alors que l’eau chaude remonte vers le haut du réservoir afin d’être utilisée par les occupants du logement.

Quelles différences de fonctionnement selon le type de chauffe-eau ?

Différents types de chauffe-eau s’offrent à vous pour profiter d’eau chaude sanitaire au sein de votre logement. Mais chaque système propose un fonctionnement qui lui est propre.

Comment fonctionne un chauffe-eau électrique ?

Le chauffe-eau électrique fonctionne sur le même principe d’accumulation et de stratification détaillé ci-dessus. À l’image d’une bouilloire électrique, la résistance intégrée en bas de la cuve chauffe l’eau à la température souhaitée et lui permet de remonter dans le haut du réservoir.

L’appareil est équipé d’un thermostat vous permettant de régler la chaleur comme vous le souhaitez. De plus, l’isolation du chauffe-eau par injection de mousse polyuréthane limite les risques de déperditions de chaleur dans le cumulus.

On distingue deux types de chauffe-eau électrique :

Le chauffe-eau électrique rond à accumulation : il prévoit une seule chauffe par jour, durant les heures creuses. Mais il est possible de forcer une re-chauffe en cas de besoin durant la journée. 

Le chauffe-eau électrique plat ou carré à semi-accumulation : s’il ne chauffe l’eau qu’une fois par jour, il peut détecter un besoin supplémentaire durant la journée et enclencher une chauffe supplémentaire.

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique fonctionne conjointement avec une pompe à chaleur (PAC). On distingue deux principaux types d’appareil : 

  • Monobloc : la PAC est intégrée au chauffe-eau. Le système demande deux raccordements différents, électrique et hydraulique. 
  • Split : le chauffe-eau utilise la PAC de façon indépendante. Il nécessite une liaison frigorifique en plus des deux raccordements cités ci-dessus.

Dans le détail, le chauffe-eau thermodynamique utilise les calories présentes dans l’air vicié extrait par la PAC pour réchauffer l’eau chaude sanitaire. Les calories puisées vont permettre de réchauffer un fluide frigorigène qui va alors passer d’un état liquide à gazeux.

Ce gaz va augmenter en pression et en température dans un compresseur. Grâce à un échangeur thermique, la chaleur générée est alors transférée vers le ballon de stockage où l’eau sanitaire va être chauffée. Une fois refroidi, le fluide reprend sa forme liquide et peut alors démarrer un nouveau cycle.

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Le chauffe-eau solaire, comme son nom l’indique, utilise l’énergie solaire pour chauffer votre eau sanitaire. Ce système nécessite l’installation d’un ou plusieurs panneaux solaires thermiques sur votre toiture ou dans votre jardin. Le rayonnement solaire va ainsi être capté et transformé en énergie thermique.

Un liquide caloporteur va permettre de faire transiter la chaleur jusqu’à un échangeur thermique, dans le ballon de stockage. Vous pourrez alors profiter d’eau chaude pour votre douche ou votre vaisselle en vous basant sur une énergie entièrement renouvelable et gratuite.

Comment fonctionne un chauffe-eau à gaz ?

Le fonctionnement du chauffe-eau à gaz reste sensiblement similaire à celui du chauffe-eau électrique.

Les principales différences viennent de l’utilisation d’un brûleur à la place de la résistance électrique pour chauffer l’eau froide pénétrant dans la cuve. Et d’un raccordement supplémentaire au réseau de gaz, en plus de ceux dédiés à l’électricité et à l’eau.

L’eau chaude sanitaire est ainsi produite grâce à la combustion de gaz propane ou butane, ou de gaz de ville, si le logement est raccordé au réseau de distribution de la commune.

Comment veiller au bon fonctionnement de son chauffe-eau ?

Le bon fonctionnement de votre chauffe-eau passe avant tout par une installation de qualité. En la confiant à une personne inexpérimentée ou non-qualifiée, vous prenez le risque de vous retrouver avec un équipement défaillant et peu performant.

C’est pourquoi il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel RGE – Reconnu garant de l’environnement – pour l’installation de votre chauffe-eau. Vous aurez l’assurance d’une pose réalisée par un artisan compétent, respectueux des normes en vigueur, et d’un réglage qui vous offrira un rendement optimal.

Également, pour maintenir les bonnes performances de votre installation et assurer le bon fonctionnement de votre chauffe-eau dans le temps, il est recommandé de le faire entretenir régulièrement, idéalement une fois par an. Là aussi, passez par un professionnel RGE.

Une préconisation travaux + un devis

Votre projet débute maintenant.

C'est parti flèche droite
flèche droite

Vous êtes perdu ?

N'hésitez pas à utiliser ces ressources pour trouver des réponses à vos questions.