Face aux nombreuses arnaques liées au détournement des aides à l’isolation thermique et aux malfaçons, le gouvernement a décidé de plafonner le montant de MaPrimeRénov’ pour les travaux d’isolation des murs par l’extérieur. Une décision qui est loin de ravir le secteur du bâtiment.

Prime Renov travaux isolation extérieur

 

Depuis plusieurs mois maintenant, le nord de la France, la Bretagne et l’Île-de-France, principalement, sont frappés par une arnaque à l’isolation des murs extérieurs à 1 euro.

 

 Pour rendre cette arnaque moins tentante, l’État a décidé d’agir en modifiant les critères de MaPrimeRénov’, l’aide destinée aux ménages les plus modestes.

 

 

Désormais, le montant de l'aide pour les travaux d'isolation thermique par l'extérieur (ITE) est abaissé à 60 €/m² pour les ménages modestes et 75 €/m² pour les ménages très modestes (contre respectivement 75 €/m² et 100 €/m² auparavant). De plus, depuis la mi-juillet, la surface éligible de murs isolés est limitée à 100 m². Cette décision intervient après la découverte d’une nouvelle escroquerie liée aux surfaces à isoler. Des professionnels peu scrupuleux profitaient en effet de la principale aide étatique pour gonfler jusqu’à 100% le nombre de mètres carrés de murs à isoler afin de toucher un montant de MaPrimeRénov’ plus important.

 

Une mesure qui pénalise les ménages modestes et les artisans compétents

 

Une décision gouvernementale qui est loin de satisfaire le secteur du bâtiment, déjà fortement impacté par la crise du coronavirus. « Ces dispositions pénalisent avant tout les ménages modestes et les entreprises qui travaillent bien. En revanche, elles ne règlent pas le problème de fond, puisque les intermédiaires peu scrupuleux bénéficieront toujours des CEE, qui suffisent à financer une intervention de piètre qualité, pointe Olivier Salleron, le nouveau président de la Fédération française du bâtiment (FFB) interrogé par Les Échos. En outre, ce rabotage introduit à nouveau de l'instabilité dans le principal mécanisme public de soutien à la rénovation énergétique. Il tombe au plus mal, alors que MaPrimeRénov' peine à monter en puissance, et brouille le message du gouvernement qui annonce depuis plus d'un mois un grand plan de rénovation énergétique. »

 

L’isolation des murs extérieurs à 1€ n’existe pas

Cette décision intervient suite au récent scandale de l’offre « isolation des murs extérieurs à 1 € ». De nombreux ménages français ont été bernés par des entrepreneurs qui leur proposaient cette formule… qui en réalité n’existe pas. Les escrocs se contentent en effet de coller des panneaux de polystyrènes sur votre façade et de prendre la fuite, sitôt après avoir perçu les dizaines de milliers d’euros d’aides au nom des propriétaires. Les foyers lésés se retrouvent alors avec une maison défigurée et dans l’obligation d’engager des travaux leur coûtant des milliers d'euros. Le tout, sans aide, puisque celle-ci n’est disponible qu’une seule fois.

 

 

Sur le même thème

Sur le même thème