Quel entretien pour un poêle à granulés ?

Bien entretenir son poêle à granulés permet de s’assurer de sa longévité et d’optimiser ses performances. Pour cela, quelques opérations sont incontournables. Intervention d’un professionnel, nettoyage par soi-même : découvrez comment bien entretenir votre poêle à granulés de bois.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Tout savoir sur l’entretien d’un poêle à granulés

Vous souhaitez obtenir les meilleures performances de votre poêle à granulés ? Pour cela, il convient de ne pas négliger son entretien. Et ce, qu’il s’agisse de l’entretien obligatoire, réalisé par un professionnel, ou du quotidien, que vous pouvez faire vous-même.

L’entretien courant du poêle à pellets

Les poêles à granulés doivent obligatoirement être contrôlés par un professionnel au moins une fois par an. Il s’agit à la fois d’une question de performances de l’équipement et de sécurité de l’installation. 

Ainsi, votre prestataire va commencer par un nettoyage approfondi de l’appareil, en aspirant notamment les poussières présentes à l’extérieur, sur l’échangeur ou encore sur le creuset. Il contrôlera ensuite le bon fonctionnement de certaines pièces, les remplaçant si besoin. Il assurera enfin l’optimisation des réglages de votre poêle, pour en dégager le maximum de performance.

Ensuite, viendra le ramonage du poêle à pellets. Cette opération permettra de déloger les saletés accumulées dans les conduits.

> À lire aussi : Chauffage au poêle à granulés de bois : 7 avantages à connaître

Quand réaliser l’entretien d’un poêle à granulés ?

Lorsque l’on installe un poêle à granulés dans son logement, il faut prévoir plusieurs interventions d’un professionnel. Comme mentionné précédemment, l’entretien de l’équipement en lui-même doit être réalisé tous les ans. Quant au ramonage, il sera à mener deux fois par an :

  • juste avant la période de chauffe (fin octobre–début novembre) ;
  • à la fin de cette période (entre mars et avril selon les régions).

Comment entretenir un poêle à granulés

L’entretien courant du poêle à pellets

Pour entretenir au quotidien votre poêle à granulés, nul besoin de faire appel à un professionnel : certaines opérations peuvent être réalisées par vos soins. Ainsi, toutes les semaines dans l’idéal, notamment en période de chauffe, prévoyez de nettoyer :

  • Le creuset, c’est-à-dire l’endroit où se produit la combustion. Les cendres accumulées peuvent empêcher l’air d’y entrer, il faut donc les enlever. Retirez aussi le brasero et aspirez-le.
  • Le bac à cendres. En période de chauffe, de nombreuses cendres peuvent être présentes. Videz-les pour de meilleures performances.
  • La chambre de combustion. Des résidus peuvent être présents sur les parois du foyer. Un simple aspirateur vous permettra de les retirer en quelques secondes.
  • Les grilles de ventilation. Là encore, des poussières peuvent s’accumuler et empêcher le bon fonctionnement de votre poêle à granulés. Utilisez une brosse et/ou un aspirateur.

> À lire aussi : Régler son poêle à granulés : que faut-il vérifier ?

Comment limiter l’encrassement de son poêle à granulés ?

Si la combustion produit inévitablement des résidus, il reste possible d’éviter que la vitre du poêle à granulés ne noircisse trop. Pour cela, commencez par nettoyer celle-ci toutes les semaines, avec un chiffon microfibre légèrement humidifié. Ensuite, veillez à choisir des pellets de qualité Premium, qui vous assureront d’excellentes performances énergétiques et un encrassement maîtrisé de votre appareil.

> À lire aussi : Comment nettoyer la vitre d’un poêle ou d’un insert ?