MaPrimeRénov’ : augmentation des aides pour remplacer sa chaudière à gaz ou au fioul

+1 000 € sur les aides MaPrimeRénov pour inciter à l’installation d’un système de chauffage sans énergie fossile, comme les pompes à chaleur ou la chaudière biomasse. C’est ce qu’a annoncé la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, le 16 mars dernier. Explications.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

MaPrimeRenov’

MaPrimeRénov’ sera revalorisée de 1 000 € à compter du 15 avril 2022. Afin d’amortir la très forte augmentation du coût des énergies à la suite de l’invasion russe en Ukraine, le Gouvernement a annoncé des mesures importantes dans le cadre de son plan de résilience. Si, d’un côté, 1 000 € supplémentaires seront alloués aux ménages installant un système de chauffage vertueux, de l’autre, les chaudières à gaz ne bénéficieront plus d’aides pour leur installation.

1 000 € de plus pour changer sa chaudière au gaz ou au fioul

Le prix du gaz et du fioul a atteint des sommets ces dernières semaines, du fait de l’invasion des troupes russes en Ukraine et des sanctions économiques infligées à Moscou. L’État Français, à l’image de nombreux pays du globe, cherche aujourd’hui à réduire sa dépendance au gaz et au pétrole russe.

La ministre de la Transition écologique a ainsi annoncé un renforcement du dispositif MaPrimeRénov’, lors d’une conférence de presse le 16 mars. Le Gouvernement a décidé d’augmenter de 1 000 € le montant de MaPrimeRénov’ pour les ménages qui installent un système de chauffage vertueux, c’est-à-dire n’utilisant pas d’énergies fossiles. Seules les pompes à chaleur, les pompes à chaleur hybrides et les chaudières biomasse seront éligibles. Cette aide supplémentaire de 1 000 € sera mise en place à partir du 15 avril et sera valable jusqu’à la fin de l’année 2022.

Besoin de remplacer

votre chaudière ?

Simulez votre prime

MaPrimeRénov’ cumulable avec les CEE

travaux d'amélioration de performance énergétique

La ministre de la Transition énergétique a rappelé qu’avec cette augmentation de MaPrimeRénov’, les ménages peuvent bénéficier d’une aide financière allant jusqu’à 9 000 € pour changer leur appareil de chauffage. En effet, MaPrimeRénov’ est cumulable avec les certificats d’économies d’énergie (CEE). Dans le cadre de travaux d’amélioration de la performance énergétique, il est aussi possible de bénéficier d’aides financières de la part des collectivités locales ou d’Action logement. Un taux de TVA réduit à 5,5 % est également applicable.

Les autres nouveautés

En parallèle de l’augmentation de 1 000 € de l’enveloppe MaPrimeRénov’, le Gouvernement a décidé de supprimer les aides financières allouées pour l’installation de nouvelles chaudières au gaz. L’objectif gouvernemental est ainsi d’inciter à installer des appareils de chauffage qui fonctionnent sans énergies fossiles. Cette mesure vise elle aussi à réduire la dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.