Choisir son système de régulation par sonde de température

Particulièrement adaptée aux maisons individuelles à un niveau ou de plain-pied, la régulation par sonde de température fonctionne aussi bien avec des chaudières qu’avec des convecteurs électriques. Différentes options sont également proposées en fonction de vos appareils de chauffage.

 

 

Dans quels cas opter pour une régulation par sonde de température ?

La régulation par sonde de température est préconisée pour les personnes propriétaires d’une maison individuelle avec un niveau ou une maison de plain-pied ayant une grande surface au sol. Associée à un thermostat d’ambiance – ou sonde d’intérieure, elle va assurer un confort thermique parfaitement stable selon les valeurs choisies, en prenant en compte la température extérieure, comme les apports gratuits (ensoleillement, appareils de cuisson, présence des occupants).

Pour quel type de chauffage installer une régulation par sonde de température ?

La régulation par sonde de température vous fait faire des économies en évitant tout surdimensionnement du réglage de l’eau de votre chaudière et donc les surchauffes. Elle est donc conseillée pour le chauffage central à eau chaude. La régulation par sonde est également efficace pour un chauffage électrique avec convecteurs et avec les radiateurs à accumulation, qui accumulent l’énergie pendant la nuit pour la restituer en journée. La régulation par sonde est encore conseillée pour les chaudières à condensation. En choisissant la température la plus basse en fonction du climat de votre région, un fonctionnement optimal de la condensation, c'est-à-dire de l’énergie récupérée dans la vapeur d’eau, est garanti.

Quelles options pour votre régulation par sonde ?

Différentes fonctions sont proposées par les régulateurs par sonde de température et c’est de ces fonctions que dépend le prix du système. Vous pouvez, par exemple, opter pour une fonction « correction de mi-saison » grâce à laquelle le régulateur s’adapte à l’arrivée des périodes les plus douces sans que vous ayez à effectuer de nouveaux réglages. Les fabricants peuvent également vous proposer un régulateur avec des limites basses et hautes. La première solution est à privilégier si vous avez des convecteurs, puisqu’elle permet de conserver leur température de fonctionnement qui se situe autour des 50°C ; la seconde option est utile pour les planchers chauffants.

 

En savoir plus - De multiples configurations

Si votre chaudière assure également la production d’eau chaude sanitaire, choisissez la régulation par sonde adéquate. Il en existe plusieurs types, qui peuvent s’adapter à de multiples configurations. Vous pouvez même opter pour cette solution si une partie de vos pièces est chauffée par des radiateurs, et l’autre par un plancher chauffant, en choisissant une régulation par sonde avec des pilotages séparés.