Après une hausse spectaculaire de 5,90% au premier juin dernier, le prix de l’électricité a augmenté à nouveau le 1er août. Les particuliers concernés verront le tarif augmenter de 1,26%.

Nouvelle hausse de l'électricité ce 1er aout

En France, le prix de l’électricité est réglementé. Et c’est à la Commission de régulation de l’énergie (CRE) que revient la mission de fixer le tarif en vigueur. Le 2 juillet dernier, donc, le CRE recommandait une nouvelle augmentation du prix de l’électricité. Celle-ci produira ses effets à partir du 1er août.

Les consommateurs verront donc le tarif de l’électricité consommée augmenter de 1,26%.

Qu’est-ce qui justifie cette hausse du tarif de l’électricité ?

La CRE justifie cette hausse en mettant en avant plusieurs éléments.

Augmentation du Tarif d’utilisation du réseau public d’électricité

Elle est premièrement justifiée par la nécessité de répercuter l’évolution des coûts des réseaux sur le tarif de l’électricité. Ces coûts de réseaux, revus régulièrement, servent à financer le Réseau de transport d’électricité et le distributeur d’électricité Enedis. Cette hausse des prix doit donc servir à garantir la qualité et la sécurité de l’approvisionnement.

Hausse des coûts commerciaux et efforts en faveur de la transition énergétique

D’autre part, cette hausse serait directement liée au dispositif des Certificats d’Economie d’Energie, qui permet notamment de financer les travaux de rénovation énergétique des logements, ainsi qu’à la progression des coûts commerciaux d’EDF.

Le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie oblige les fournisseurs d’énergies à réaliser des économies d’énergie, en incitant notamment les consommateurs à entreprendre des projets de rénovation énergétique, comme des travaux d’isolation ou le remplacement d’une installation de chauffage par une autre plus performante.

Les économies d’énergie réalisées grâce à la contribution d’un fournisseur, en versant des primes à la rénovation énergétique, permettent d’obtenir des certificats. Il semble cependant que ces obligations, associées à des objectifs fixés par l’Etat, impliquent des efforts financiers importants, aujourd’hui répercutés sur la facture d’électricité. 

La deuxième hausse du tarif de l’électricité en trois mois

Cette nouvelle hausse du tarif de l’électricité intervient après une précédente, plus substantielle. Le premier juin dernier, le prix réglementé de l’électricité avait connu une augmentation de 5,90%, après avoir été gelé pendant plusieurs mois par le gouvernement.

Ces deux augmentations successives s’inscrivent dans une tendance haussière globale constatée depuis plusieurs années.

Environ 26 millions de foyers en France sont concernés par le ­tarif réglementé de vente.

Réaliser des économies d’énergie pour atténuer l’impact de la hausse

Ces hausses successives des tarifs de l’électricité pèsent sur les budgets des ménages.

Un des moyens pour réaliser des économies d’énergie est de procéder à des travaux de rénovation énergétique. Des aides financières sont effet disponibles pour la réalisation de chantiers visant l’amélioration de la performance thermique d’une habitation, comme des travaux d’isolation, ou pour le remplacement d’une vieille installation de chauffage par une nouvelle, s’appuyant notamment sur les énergies renouvelables.

Toutes ces aides peuvent être directement accessibles via l’offre Mon Energie Tout Compris de Total.

Sur le même thème

Sur le même thème