Lors d'un chantier de construction, de rénovation ou de réhabilitation, faire appel à un maître d'œuvre n'est pas obligatoire pour tout chantier de moins de 170 m2. Ce professionnel est pourtant tout indiqué pour gérer les différentes étapes du chantier et faire le lien avec les autres acteurs du projet. Mais l’intervention d’un maître d’œuvre a un coût. Zoom sur ce qui influe sur le prix d'un maître d'œuvre.

Rémunération d’un maître d’œuvre

Comment est calculée la rémunération d’un maître d’œuvre ?

 

La rémunération d’un maître d’œuvre dépend de trois facteurs : le prix total du chantier, les missions qui lui sont confiées et le temps nécessaire pour gérer le projet. Elle est proportionnelle au prix total du chantier réalisé selon les différentes missions menées par le maître d’œuvre. En effet, ce professionnel peut intervenir à différentes étapes du chantier :

  • Réalisation des plans
  • Étude de faisabilité du projet
  • Réalisation du dossier pour obtention du permis de construire – s’il s’agit de travaux de construction
  • Intervention pendant toute la durée du chantier

 

Si le maître d’œuvre ne réalise qu’une de ces tâches, le pourcentage prélevé sur le prix total du chantier ne sera pas le même que s’il intervient sur tout le projet. De façon générale, le maître d’œuvre touche en moyenne 3 % du prix total du chantier s’il ne réalise que les plans et le dossier de demande de permis de construire. En revanche, s’il est sollicité pendant toute la durée du chantier, sa rémunération peut s’élever en moyenne jusqu’à 13 % du prix total de la prestation*. Plus le chantier est important, plus sa rémunération sera élevée.

 

Bon à savoir

Le coût d’un maître d’œuvre n’est pas fixe. Il est possible de négocier le pourcentage annoncé par le professionnel. Pour ce faire, il est conseillé de demander des devis à différents maîtres d’œuvre pour comparer et choisir selon le meilleur rapport qualité/prix. Cela permet également d’appuyer vos arguments au moment de la négociation.

> À lire aussi : Professionnel RGE : des travaux à la qualité garantie

Contrat de maîtrise d’œuvre et honoraires

Le contrat de maîtrise d'œuvre permet d'encadrer le projet de chantier, les différentes missions du maître d'œuvre, le montant de ses honoraires et les modalités de paiement. Étant donné que le maître d'œuvre ne démarche les autres artisans essentiels au projet qu'après signature du contrat de maîtrise d'œuvre, il est indispensable d'indiquer le budget dont vous disposez pour réaliser ces travaux. Ainsi, il fera en sorte de respecter ce budget annoncé en calculant le montant de l'intégralité des travaux et en incluant sa part de rémunération. Le maître d'œuvre vous proposera des artisans adaptés à vos besoins en matière de travaux mais aussi en fonction de votre budget. De cette façon, le contrat de maîtrise d'œuvre vous protège d’une hausse des tarifs en cours de chantier et évite donc les mauvaises surprises.

Vous souhaitez éffectuer des travaux de rénovation énergétique dans votre habitation? Bénéficiez de la prime énergie Total pour financer vos travaux : 

Simuler ma prime énergie

 

> À lire aussi : Qu’est-ce qu’un bureau d’études ?

* Les tarifs (ou coût) sont mentionnés à titre informatif et ne sont en aucun cas contractuels.

 

Pour aller plus loin : 

Quelle est la meilleure période pour rénover sa maison ?

Les Français et la rénovation : quelle est la tendance en 2018 ?

Bien estimer le coût de ses travaux de rénovation énergétique