Comment isoler un garage ?

Si l’isolation de votre garage n’a jusqu’à aujourd'hui pas été une priorité, il peut être intéressant d’y songer ! Découvrez les avantages de l’isolation d’un garage, les techniques pour bien l’isoler et les aides financières de l’État.
La rédaction de l'Energie Tout Compris

Bien isoler un garage

Le garage est une voie d’accès à votre maison où les échanges de températures entre l’air extérieur et intérieur sont fréquents. L’hiver, il peut y faire très froid. À l’inverse, l’été, les températures peuvent y monter en flèche… Quels sont les avantages de l’isolation d’un garage ? Comment s’y prendre ? Existe-t-il des aides de l’État ? On fait le point dans cet article.

4 bonnes raisons d’isoler son garage

Bien isoler cette pièce de votre habitation peut présenter de nombreux bénéfices qui se répercuteront sur tout votre logement.

1. Faire des économies

Isoler son garage vous aide à réduire vos factures de chauffage ! Oui, l’isolation du garage permet de ne pas laisser passer l’air extérieur dans votre maison. En effet, il existe souvent un mur et/ou un plafond-sol commun entre le garage et l’une des pièces de votre maison. Dès que le froid arrive, celui-ci va s’infiltrer par le mur commun et engendrer une surconsommation d’énergie dans la pièce chauffée. Il en va de même lorsqu'il fait très chaud dehors, l’été. Isoler votre garage vous permet donc d’éviter de fortes déperditions d’énergie qui pourraient impacter vos factures.

2. Améliorer le confort thermique

L'hiver, se rendre dans un garage mal isolé et non chauffé peut vite devenir une épreuve ! De plus, dès que vous ouvrez la porte de votre garage, le froid s’engouffre dans votre maison. Si vous avez besoin d’y aller plusieurs fois par jour, il est certain que bien isoler cette pièce vous apportera plus de confort au quotidien. L’isolation de votre garage permettra de gagner quelques degrés dans la pièce, mais aussi dans toute l’habitation. 

3. Couper la maison du bruit

En choisissant d’isoler votre garage, vous ne gagnez pas uniquement en confort thermique, mais aussi en confort acoustique ! Une bonne isolation de votre garage permet de couper le bruit venant de la rue, comme le va-et-vient des voitures.

4. Attribuer d’autres fonctions à votre garage

Très souvent, le garage ne sert pas uniquement à garer une ou plusieurs voitures. Vous pouvez l’utiliser pour entreposer des denrées alimentaires, comme un espace buanderie ou encore comme un atelier de bricolage. C’est pourquoi isoler votre garage permet d’utiliser pleinement cette pièce de votre maison et de lui donner une tout autre fonction si vous le souhaitez, sans avoir à subir les températures extérieures. 

> À lire aussi : Rénover en privilégiant la performance énergétique

Les méthodes d’isolation du garage

Pour isoler votre garage, plusieurs actions peuvent être mises en place. Voici lesquelles.

Isoler la porte du garage

La porte principale du garage est souvent source de courants d’air. Pour limiter un peu les pertes de chaleur l’hiver ou vous protéger de la chaleur l’été, vous pouvez : 

  • Poser des plaques isolantes en mousse adhésive. Il existe sur le marché des kits isolation qui s’adaptent à tous les types de portes. Ces plaques sont prêtes à l’emploi et faciles d’installation. Ce n’est pas la solution thermique la plus efficace, mais c’est la moins coûteuse (entre 30 et 70 € en moyenne) et la plus rapide à mettre en place. De plus, ces plaques isolantes en mousse absorbent les sons et les vibrations, ce qui permet de réduire l’écho éventuel d’une pièce. 
  • Pour plus d’efficacité, vous pouvez remplacer votre porte actuelle et installer une porte de garage à isolation renforcée. Toutefois, cette option représente un certain investissement et coûte au minimum 300 €. 

Isoler les murs du garage

Selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), les murs d’un garage laissent passer la chaleur et constituent 20 à 25 % des pertes d’énergie d’une maison construite avant 1974. Bien isoler les murs est donc l’une des premières choses à faire ! 

Pour isoler les murs de votre garage par l’extérieur, vous pouvez : 

  • Installer un bardage. Cela consiste à fixer des panneaux isolants sur le mur, puis y ajouter un film pare-pluie et enfin y installer le bardage. 
  • Poser des panneaux enduits. Pour cela, vous collez des panneaux isolants directement sur le mur, que vous recouvrez ensuite d’un treillis puis d’un enduit. 
  • Appliquer un enduit isolant. Il s’agit là de répandre un enduit isolant sur les parois extérieures du mur, pour ensuite le tapisser d’un crépi. 

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est très efficace et n'empiète pas sur votre la surface habitable de votre logement. Toutefois, elle est plus onéreuse. Comptez entre 180 € et 450 € par m². 

Bon à savoir
Dans certaines zones, il est interdit de modifier les façades des bâtiments. Pensez à bien vous renseigner auprès de votre mairie avant d’entreprendre des travaux.

Pour isoler les murs de votre garage par l’intérieur, vous pouvez poser un isolant sur le mur soit en le vissant à une ossature métallique ou en bois, soit en le collant directement sur le mur du garage. L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) est la technique d’isolation la plus facile et la plus accessible ! Comptez entre 30 et 80 € par m². 

Isoler le plafond du garage

Pour les garages en sous-sol, pensez à isoler le plafond à l’aide de panneaux isolants ! Selon l’Ademe, les planchers bas représentent 7 à 10 % des pertes de chaleur. 

> À lire aussi : 9 Français sur 10 estiment que leur logement est décent

Zoom sur la prime énergie

Pour la réalisation de vos travaux d’isolation, une prime énergie a été mise en place par l’État afin d’inciter les ménages français à mener des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation. L’objectif du Gouvernement est de réduire la dépense énergétique globale des ménages en France.

Pour en bénéficier, vous devez vous rapprocher de votre fournisseur d’énergie qui vous accompagnera financièrement dans la réalisation de vos travaux. Quel que soit votre fournisseur, vous pouvez formuler une demande sur le site lenergietoutcompris.fr. En fonction de certains critères, vous pourrez calculer le montant de la prime énergie à laquelle vous avez droit. Cette aide vous sera versée une fois les travaux terminés. 

Attention, pour prétendre à la prime énergie, vos travaux de rénovation doivent être réalisés par un professionnel labellisé RGE (Reconnu garant de l’environnement). 

Simulez

votre prime énergie

Je simule ma prime

Bonne nouvelle : cette aide financière est cumulable avec d'autres aides, telles que MaPrimeRénov', l'éco-PTZ et la TVA à taux réduit. Pensez-y !