systeme solaire combine

Système solaire combiné

Utilisez l'énergie solaire pour chauffer votre logement et produire votre eau chaude sanitaire
En bref Comment ça marche ? Installation Prix et économies Comment choisir ? Aides financières Questions clés Questions clés

Comment choisir un système solaire combiné ?

Vous souhaitez équiper votre habitation d'un système solaire combiné ? Sachez que vous allez devoir faire des choix importants afin d'opter pour la solution la plus adaptée à la configuration de votre logement. Plancher solaire direct ou hydro-accumulation ? Chauffage d'appoint intégré ou chauffage d'appoint séparé ? Voici quelques pistes qui pourront vous aider à faire les choix les plus judicieux pour l’installation de vote système solaire combiné…

Choisir un système solaire combiné : deux options possibles

Pour le chauffage, le choix d'un système solaire combiné dépend du mode de stockage choisi pour la chaleur produite par les capteurs solaires et du fonctionnement du système sélectionné. À ce titre, vous pouvez opter pour :

  • Un système fonctionnant à partir d'un plancher solaire direct (PSD). Dans ce cas précis, des tuyaux transportant le fluide caloporteur passent sous une dalle de béton qui stocke et restitue la chaleur pour chauffer vos pièces, tandis qu'un circuit de dérivation assure la production d'eau chaude. À noter que cette solution efficace nécessite des travaux importants dans le cadre d’une rénovation.
  • Un système d'hydro-accumulation grâce auquel les capteurs chauffent directement un ballon tampon d'eau chaude ; le système diffuse cette eau chaude par l'intermédiaire de radiateurs basse température. Il est généralement conseillé de choisir ce type de système solaire combiné lorsqu’on possède une habitation d’une grande superficie. À titre indicatif, le réservoir tampon doit être doté d'une capacité de 500 à 1 000 litres pour un logement de 100 m².

Les différents chauffages d'appoint

En l'absence d'un ensoleillement suffisant, le système solaire combiné nécessite la prise de relais d'une source énergétique d'appoint. Deux sortes de chauffage d'appoint existent :

  • le chauffage d'appoint intégré est directement lié au système de production de chaleur solaire. Ce dernier intervient automatiquement dès que le système solaire combiné ne fonctionne pas de manière optimale. Il peut s'agir, par exemple d'une chaudière condensation au gaz ou au fioul, mais aussi d'une chaudière à granulés de bois. Ainsi, la chaleur émise est stockée dans le ballon tampon ou dans le plancher chauffant.
  • Le chauffage d'appoint séparé, comme son nom l'indique, fonctionne indépendamment du système de production de chaleur solaire. La chaleur produite par ce type d'équipement est diffusée de manière locale au sein de l'habitation. Les poêles à bûches, convecteurs électriques, chaudières à bûches et autres cheminées font partie de ce type de systèmes non automatisés.

Le choix des émetteurs de chaleur pour votre système solaire combiné

Par principe, le système solaire combiné fonctionne de façon optimale dans des conditions dites "basse température", c'est-à-dire une température de l’eau comprise entre 30 et 50°C. Pour optimiser son efficacité et réaliser encore plus d’économies, il est vivement conseillé d'opter pour des émetteurs de chaleur basse température, tels que le plancher chauffant, les ventilo-convecteurs ou encore les radiateurs basse température. En choisissant le matériel d'émission de chaleur adéquat, vous obtenez des résultats satisfaisants en matière d'économies d'énergie pour votre chauffage.

En savoir plus - Les panneaux autovidangeables et les protections solaires mobiles

En été ou en hiver, les besoins en termes d'énergie ne sont évidemment pas les mêmes. Pendant la période estivale, des phénomènes de surchauffe peuvent se produire. Pour éviter ce genre de désagréments, les panneaux autovidangeables s'avèrent être très pratiques, puisqu'ils sont dotés d'un système de vidange automatique permettant d’éviter la stagnation du fluide caloporteur. Cette stagnation se produit lorsque la température maximale du fluide est atteinte. Lorsque c’est le cas, la circulation du fluide est interrompue. Grâce aux panneaux autovidangeables, ce problème ne se pose plus et l'entretien du système solaire combiné est effectué automatiquement. Vous pouvez également investir dans des protections solaires mobiles : elles ont l'avantage de couvrir une partie des capteurs qui ne nécessitent pas de fonctionner pendant certaines saisons ou intersaisons.