Afin d’encourager les ménages souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique, le gouvernement a mis en place différentes aides, parmi lesquelles, la TVA à taux réduit de 5,5 %. Le point sur les informations à connaître concernant la TVA à 5,5 % pour l’année 2019.   

La TVA à 5,5 % pour les travaux énergétiques prolongée

Le projet de loi de Finances 2019 prévoit le maintien de la TVA à 5,5 % pour les travaux énergétiques. Cette annonce met fin aux doutes éprouvés par certains professionnels du bâtiment qui craignaient un recul des travaux en cas d’arrêt du dispositif.

Ce taux peut s’appliquer sur les équipements, le matériel et la pose dès lors que les travaux énergétiques sont réalisés par une entreprise. Elle s’applique également sur les travaux induits, indissociables des travaux de rénovation énergétique.

Plusieurs types de travaux énergétiques sont éligibles à la TVA de 5,5 %, à commencer par l’installation d’une chaudière à condensation ou à micro-cogénération, d’un appareil de régulation de chauffage ou encore d’un appareil de production d’énergie recourant à une énergie renouvelable… Les travaux d’isolation des parois opaques ou vitrées (murs, combles, toitures, fenêtres) sont également concernés par cette aide.

 

La TVA à 5,5 % est maintenue mais ce n’est pas la seule

Le Gouvernement a alloué 14 milliards d’euros au Plan de rénovation énergétique des bâtiments. Il ambitionne de diviser par deux le nombre de passoires énergétiques présentes sur le territoire d’ici 2022.

La TVA de 5,5 % concernant les travaux énergétiques n’est ainsi pas le seul dispositif d’aide à avoir été prolongé pour l’année 2019. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30 %, l’éco-prêt à taux zéro (aussi appelé Éco-PTZ), et le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), qui permet de bénéficier de primes énergie, complèteront l’éventail d’aides proposées aux particuliers souhaitant rendre leur domicile moins énergivore en 2019.  

À noter également que l’Anah disposera de moyens renforcés. Une enveloppe de 110 millions d’euros a en effet été débloquée afin qu’elle aide les propriétaires à rénover leur logement.

Bon à savoir

Avant d’amorcer des travaux de rénovation énergétique, renseignez-vous sur les différentes aides auxquelles vous pourriez être éligible. Plusieurs aides sont en effet compatibles entre elles.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre dans l’espace Info-Énergie le plus proche de chez vous.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème