Changer de fournisseur de gaz en 2020

Marcheteau

Quelques minutes suffisent pour souscrire un nouveau contrat gaz et faire des économies. Entièrement gratuite, cette démarche ne nécessite l’intervention d’aucun technicien ni aucune modification d’installation. Découvrez les démarches à accomplir pour changer d’offre d’énergie.

Changer de fournisseur de gaz

Comment changer de fournisseur de gaz ?

Les offres de fourniture de gaz sont sans engagement, ce qui signifie qu’elles peuvent être résiliées à tout moment et sans frais. Changer de fournisseur de gaz est facile et gratuit. Tout consommateur est libre de souscrire un nouveau contrat auprès du fournisseur de son choix, à condition de respecter la procédure requise.

La procédure en plusieurs étapes

La première étape pour le consommateur consiste à identifier l’offre la mieux adaptée à ses besoins. Des comparateurs disponibles en ligne permettent de savoir quels fournisseurs de gaz proposent les contrats les plus avantageux en tenant compte du profil de consommation de chaque foyer.

Une fois le nouveau fournisseur identifié, il suffit de le contacter et de lui communiquer :

-        l’adresse du logement,

-        la référence du Point de comptage et d’estimation (PCE),

-        le nom de l’ancien occupant (facultatif),

-        la date de prise d’effet du contrat,

-        l’index relevé sur le compteur gaz,

-        un IBAN.

Le saviez-vous ? Composé de 14 chiffres, le numéro de PCE permet aux fournisseurs d’énergie de connaître l’adresse du point de livraison. Le PCE est reporté sur chaque facture de gaz. En cas d’impossibilité pour un locataire ou un propriétaire d’identifier le PCE de son nouveau logement, le fournisseur de gaz pourra le rechercher au moyen des informations suivantes : adresse du logement et nom de l’ancien occupant.

Une fois la nouvelle offre souscrite, aucune autre démarche n’est requise. Le nouveau fournisseur se charge des formalités à accomplir auprès du gestionnaire de réseau et de l’ancien fournisseur. Changer de fournisseur de gaz n’implique aucune interruption dans la fourniture d’énergie.

Estimer sa consommation de gaz

Pour choisir l’offre gaz la plus avantageuse, le consommateur doit connaître sa consommation annuelle. Le chauffage constitue le principal poste de dépense en matière de gaz, suivi par l’eau chaude sanitaire et la cuisson. Dans la pratique, les dépenses de gaz varient selon :

-        les équipements disponibles ;

-        le lieu de résidence (les besoins de chauffage varient selon le climat local) ;

-        la qualité de l’isolation ;

-        la surface du logement ;

-        la composition du foyer.

 

Si le consommateur occupe son logement depuis au moins un an, il lui suffit de se référer à ses précédentes factures de gaz pour connaître sa consommation annuelle en kWh. Dans le cas d’un logement neuf ou d’un emménagement récent, des outils disponibles en ligne permettent d’estimer la consommation de gaz d’un foyer.

Bon à savoir : d’après une étude publiée par le Commissariat général au développement durable, le gaz réseau représente la deuxième énergie la plus consommée par les ménages après l’électricité. En 2012, le montant moyen dépensé chaque année par les logements utilisant le gaz comme chauffage principal s’élevait à 1 153 € contre 1 125 € pour les foyers utilisant l’électricité.

 

Changement d’offre de gaz en cas de déménagement

Un déménagement peut constituer l’occasion de changer de fournisseur de gaz en vue de réaliser des économies. Le cas échéant, la première démarche à effectuer consiste à résilier le contrat du logement laissé vacant. La résiliation peut être réalisée en ligne, par téléphone ou par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR).

Les contrats d’énergie étant conclus sans engagement de durée, aucun préavis n’est requis. Les démarches de résiliation peuvent par conséquent être entreprises le jour du déménagement. La résiliation d’un contrat gaz est en outre gratuite. Il suffit de communiquer au fournisseur :

-        le numéro du PCE,

-        la date du départ,

-        l’index de consommation auto-relevé le jour du départ,

-        la nouvelle adresse (pour envoi de la facture de clôture).

 

Le contrat de gaz du nouveau logement doit ensuite être ouvert. Là encore, la démarche est très simple. Il suffit de transmettre au nouveau fournisseur :

-        l’adresse du logement,

-        le numéro du PCE,

-        le nom de l’ancien occupant (facultatif),

-        l’index auto-relevé sur le compteur gaz,

-        un IBAN.

 

Noter que si la résiliation d’un contrat de fourniture d’énergie est gratuite, des frais de mise en service sont facturés pour l’ouverture d’un nouveau contrat, quel que soit le fournisseur.

 

Changement de fournisseur de gaz après coupure

Une coupure de gaz résulte de deux principaux motifs :

-        une défaillance technique imputable au gestionnaire du réseau gaz (GRDF),

-        une facture impayée.

Le service Info-coupure, mis en ligne par GRDF, permet aux usagers de vérifier la survenue d’un éventuel incident sur le réseau de gaz. Il suffit de renseigner le code postal du logement pour savoir si la coupure de gaz procède d’un défaut du réseau.

En cas d’impayé, le fournisseur de gaz est tenu de transmettre un courrier à son client pour l’avertir qu’à défaut de règlement dans les délais impartis, la fourniture de gaz pourra être coupée. Si la facture reste en souffrance, le fournisseur envoie un second courrier pour annoncer la coupure de gaz. Toujours sans réglement, un technicien GRDF intervient pour opérer la coupure du compteur gaz.

Une fois le compteur coupé, changer de fournisseur de gaz peut tenter certains consommateurs. De fait, la facture en souffrance doit être acquittée pour pouvoir conclure un contrat auprès d’un nouveau fournisseur. Si le client souhaite véritablement changer de fournisseur gaz après coupure, il doit par conséquent régler sa facture, résilier son contrat, puis souscrire une nouvelle offre auprès d’un autre fournisseur. Dans tous les cas, un technicien GRDF devra intervenir pour rouvrir l’alimentation.

Bon à savoir : les ménages les plus modestes peuvent bénéficier de tarifs sociaux pour la fourniture de gaz et d’électricité. Attribuée sous condition de ressources, cette aide valable un an assure aux bénéficiaires des tarifs réduits et la gratuité des mises en service.

 

Quel est le fournisseur de gaz le moins cher ?

Des simulateurs disponibles en ligne permettent de comparer les tarifs des différents fournisseurs de gaz. Les coûts annuels sont estimés en tenant compte de la consommation du foyer et de la zone géographique dans laquelle l’habitation est située. Voici un comparatif des offres proposées par différents fournisseurs d’énergie.

Prix estimés selon les tarifs en vigueur au 1er septembre 2019 pour un ménage résidant à Orléans, chauffé au gaz et consommant 25000 kWh par an.

 

OFFRE

CARACTÉRISTIQUES

Coût annuel TTC

(abonnement + consommation)

ENGIE

Gaz Ajust

Tarif fixe, révisable à la baisse pendant 3 ans

1 639 €

ENI

Webeo 1 an

Tarif fixe

1 487 €

BUTAGAZ

Gaz naturel indexé

Tarif indexé, jusqu’à ‑10% sur le prix du kWh HT

1 432 €

Total Direct Energie

Online

Tarif indexé, -10% sur le prix du kWh HT

Offre 100% en ligne

1 500 €

HAPP-E

Gaz Happ-e

Tarif indexé, -8% sur le prix du kWh HT

1 554 €

EQWATEUR

Gaz variable 5% Vert

Tarif indexé

5% de gaz vert

1 560 €

Total Direct Energie

Offre Verte

Tarif indexé, -2% sur le prix du kWh HT

10% de biogaz français

1 612 €

 

Changer de fournisseur de gaz : avis sur les différentes offres

Il est possible de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz à tout moment et sans frais. Encore faut-il identifier l’offre gaz la moins chère, pour que cette opération génère des économies.

Dans la pratique, les fournisseurs proposent 4 types d’offres :

-          offre au tarif réglementé,

-          offre à prix indexé,

-          offre à prix fixe,

-          offre à prix fixe et révisable à la baisse.

Chaque offre présente des atouts et des contraintes.

-          Encadré par les pouvoirs publics, le tarif réglementé est révisé mensuellement et peut connaître des évolutions à la baisse comme à la hausse.

-          L’offre à prix indexé garantit au consommateur une réduction prédéterminée sur le prix du kWh, que celui-ci évolue à la hausse ou à la baisse.

-          L’offre à prix fixe protège le consommateur de toute hausse du prix du kWh, mais l’empêche de bénéficier d’une éventuelle diminution de celui-ci.

 

Outre la nature de l’offre, qui impacte directement les prix de l’abonnement et du kWh, la qualité du service client constitue un critère important pour choisir un fournisseur d’énergie. Les offres 100% online sont généralement moins onéreuses. Les offres classiques permettent cependant à leurs abonnés de joindre un conseiller par téléphone. Il revient à chaque consommateur d’évaluer selon ses besoins et attentes les offres des différents fournisseurs.

Souscrire un nouveau contrat : contacter le fournisseur d’énergie

Changer de fournisseur de gaz ou d’électricité est simple et rapide. Pour souscrire un nouveau contrat ou obtenir des informations sur les offres d’énergie, il suffit de contacter le service client du fournisseur choisi. Les démarches de souscription peuvent être réalisées par téléphone ou en ligne.