Installation et entretien d'un insert pour cheminée 

Un insert de cheminée s'encastre aisément dans le foyer de votre cheminée existante, mais des adaptations peuvent être nécessaires en ce qui concerne l'isolation ou le conduit d'évacuation. Il est donc recommandé de faire appel aux services d’un professionnel qualifié pour que l’installation de votre insert de cheminée soit réalisée correctement et ne présente aucun danger.

 

Qui peut installer un insert de cheminée chez soi ?

La pose d'un insert de cheminée n'a d'intérêt que si vous disposez déjà d'une cheminée ouverte, car il suffit de l'encastrer sans avoir à réaliser de coûteux travaux d'aménagement. Dans ce cas, les inserts sont généralement préférés aux foyers fermés qui nécessitent un espace entre le mur et l’appareil pour favoriser l’échange de chaleur, et dont l’installation est plus longue du fait de cette contrainte. Si l’on schématise, les foyers fermés sont l’équivalent d’un poêle classique que l’on habille d’une cheminée décorative.

Si votre logement ne possède pas de cheminée, il serait sans doute préférable de vous orienter vers un poêle à bûches, ou un poêle à granulés de bois. Le remplacement d'un insert vieux de 10 ans ou plus par une version plus récente est également recommandé, puisque le rendement des appareils anciens est d’environ 50%, alors que les inserts modernes peuvent atteindre un rendement de 80%.

Une visite technique s'impose avant d’installer un insert de cheminée

Avant d'installer un insert de cheminée, il est indispensable de demander à un professionnel de procéder à une visite technique afin d'évaluer l'étendue des travaux à réaliser, en tenant compte des caractéristiques de votre cheminée et de la compatibilité du conduit d'évacuation avec la pose d'un insert. Il faut en effet savoir que les fumées dégagées par un insert étant beaucoup plus chaudes que celles d'un feu de cheminée dans un foyer ouvert, il faudra le plus souvent remplacer ou tuber (c’est-à-dire doubler) le conduit d’évacuation des fumées. Malgré les dépenses supplémentaires générées par ces travaux, il est indispensable de les réaliser pour des raisons de sécurité. Avant cette visite technique, notre simulateur d’économies d’énergie [PT1], vous permet de savoir si une telle installation est recommandée, en fonction des caractéristiques de votre logement, ou si d’autres types de travaux ne pourraient pas être plus avantageux.

Installation et entretien obligatoire de votre insert de cheminée par un professionnel

Pour des raisons de sécurité et afin d’éviter tout dysfonctionnement, il est recommandé de passer par un professionnel pour l'installation de votre insert de cheminée. N'hésitez pas à contacter un professionnel disposant de la qualification Qualibois, comme c’est le cas de nos artisans partenaires. Le conduit de cheminée doit être ramoné au moins deux fois par an par un professionnel - c'est une obligation légale -, dont une fois pendant la période de chauffe (automne et ou hiver). Un certificat de ramonage vous sera remis et vous devez le conserver durant deux ans. En cas d'incident, ce certificat sera exigé par votre assureur.

Les points à surveiller lors de l'installation d'un insert de cheminée

Les températures à l'intérieur de l'insert sont extrêmement élevées et peuvent atteindre les 400°C. Il est donc primordial de bien isoler les murs porteurs et les cloisons entourant l'appareil, idéalement avec de la laine de roche spéciale haute température. Cette isolation renforcera le réchauffement de l'air circulant à l'intérieur du foyer de l’insert de cheminée puisque la déperdition de chaleur sera réduite. Les grilles de ventilation expulsant l'air chaud doivent être placées en hauteur. En effet, l’air chaud monte naturellement et, si vos grilles sont trop basses, il va stagner dans le conduit de cheminée, sans être correctement diffusé dans votre logement. Néanmoins, il faut veiller à ne pas placer les grilles trop près du plafond (un espace d’une trentaine de centimètres est recommandé), pour ne pas le noircir et l’endommager. L'insert peut être mis en valeur si vous le souhaitez avec des habillages prêts à poser vendus dans le commerce.

Un chauffage plus propre mais entretien régulier nécessaire

L'un des intérêts de l'insert par rapport à une cheminée classique est sa propreté. Les cendres restent à l’intérieur du foyer fermé et il n'y a aucun risque de projection de particules enflammées, lorsque la vitre de l'insert est bien close. Vous pouvez laisser la combustion se poursuivre sans avoir à surveiller constamment le feu. Il vous faudra toutefois penser à vider les cendres produites par la combustion. Le plus souvent cette opération doit être réalisée quotidiennement. Les inserts sont munis de cendriers qu’il suffit de retirer et de vider, en prenant garde à ce qu’il ne reste bien aucune braise active ; ceci facilite la manutention, même si cet entretien peut représenter une contrainte pour l'utilisateur. Au quotidien, il vous faudra également nettoyer la vitre de l'insert, par exemple à l'aide de papier journal trempé dans des cendres froides, ainsi que les parois, en utilisant une brosse dure et des détergents adaptés.