Tout savoir sur la chaudière à granulés de bois

Vous avez des questions concernant la chaudière à granulés de bois ? Sa durée de vie ? Vos obligations légales ? La capacité du silo ? Les aides publiques disponibles ? La méthode pour bien choisir son installateur ou installer le conduit ? Voici une liste de réponses ciblées pour vous éclairer.

 

Quelle est la durée de vie d'une chaudière à granulés de bois ?

Environ 20 ans, mais cette durée indicative dépend surtout de la qualité de l'installation et de la régularité de la maintenance de votre chaudière. En suivant scrupuleusement les conseils des fabricants, il est envisageable de conserver l'appareil plusieurs décennies...

Quel type de conduit d’évacuation des fumées pour une chaudière à granulés de bois ?

Il n'existe pas de norme spécifique à l'heure actuelle en ce qui concerne le conduit d'évacuation de la fumée d'une chaudière à granulés. Dès lors, ce sont les règles applicables aux appareils à bûches qui sont le plus souvent reprises et appliquées. Vous pouvez ainsi employer un conduit existant (qui devra probablement être tubé, c’est-à-dire doublé) ou poser un nouveau conduit.

Quelle capacité de stockage prévoir pour le silo de pellets ?

Cela dépend bien entendu de la place disponible au sein de votre domicile. Dans l'idéal, il faut prévoir la capacité de stockage la plus large possible en lien avec une chaudière à chargement automatique. Un volume supérieur à 5 mètres cubes vous offre une autonomie de plusieurs mois, voire d’une année si votre habitation n’est pas trop grande et bien isolée.

Y a-t-il des obligations légales pour l'entretien d'une chaudière à granulés ?

Oui, la réglementation en vigueur impose aux particuliers un entretien annuel par un professionnel agréé de la chaudière à granulés de bois, ainsi qu'un ramonage deux fois par an du conduit d'évacuation de la fumée. Vous devez conserver les attestations d'entretien pendant deux ans au minimum.

Quel professionnel choisir pour installer la chaudière ?

QualiBois est une certification officielle qui garantit la compétence des professionnels, et constitue un gage de qualité et de sérieux dans ce domaine d'activité. Pour l'obtenir, les installateurs doivent prouver avoir les qualifications nécessaires au travers de chantiers-tests ou le suivi d'une formation sur le chauffage au bois. Elle est recommandée par les pouvoirs publics et nécessaire pour l’obtention de certaines aides financières. Nos partenaires disposent de cette certification.

Puis-je obtenir des aides pour une chaudière à granulés de bois ?

Absolument, l'achat comme la pose d'une chaudière à granulés de bois sont soutenus par l'État, ainsi que par d'autres entités publiques et privées. Ces aides financières prennent notamment la forme de réductions fiscales, de primes à l'investissement ou encore de prêts sans intérêt.

Peut-on utiliser des granulés de bois dans une chaudière à bûches ?

Non, les granulés de bois sont destinés à être utilisés dans des chaudières adaptées, qui ont été spécifiquement conçues pour maximiser le rendement et l'autonomie de ce mode de combustible. Il existe de nos jours dans le commerce une gamme complète d'appareils dédiés aux granulés de bois.

Quelle est la meilleure essence d'arbre pour les pellets ?

Pour les appareils à bûches, on recommande souvent des bois feuillus durs et denses comme le chêne ou le hêtre. Avec les pellets de bois en revanche, la problématique est différente. En effet, suite au compactage des résidus de bois, toutes les essences finissent par avoir la même densité, ce qui annule leurs différences d'origine. Par conséquent, pour une chaudière à granulés de bois, l'essence de l'arbre importe peu. Seul le pouvoir calorifique compte vraiment.