Vous avez décidé de mettre la main au portefeuille en vous procurant une pompe à chaleur (PAC) pour piscine ? Vous avez bien fait, c’est un investissement onéreux mais rentable à long terme. Encore faut-il bien l’installer… Nos conseils, avec L’énergie tout compris.

Demander un devis gratuit

Où installer la pompe à chaleur ?

Pour bien chauffer votre piscine, il est important que votre PAC fonctionne de façon optimale. Pour ce faire, vous devez tout d’abord installer votre pompe à chaleur au bon endroit. L’appareil ne doit pas être trop près de la piscine pour des raisons évidentes de sécurité, ni trop loin pour éviter toute dissipation de chaleur entre la pompe et le bassin. L’idéal est de positionner la PAC entre 3 et 7 mètres de la piscine sur une base solide, de préférence surélevée avec des patins en caoutchouc pour atténuer les vibrations et faciliter l’écoulement de la condensation.

Bon à savoir : votre pompe à chaleur ne doit jamais être installée à l’intérieur d’un local, une cave ou dans un lieu clos afin qu’elle puisse recevoir suffisamment d’air neuf.

Comment installer votre pompe à chaleur ?

Pour que votre pompe à chaleur pour piscine fonctionne, deux types de raccordements doivent être effectués. Il est vivement conseillé de faire appel à des professionnels qualifiés, d’autant que la manipulation du raccordement électrique est assez risquée.

Le raccordement hydraulique

La pompe à chaleur doit être raccordée à la piscine par un système de « by-pass » qui permettra de régler la quantité d’eau que vous désirez injecter dans la pompe afin de la faire chauffer. Le « by-pass », constitué de 3 vannes, doit obligatoirement être installé après la filtration et avant le traitement d’eau. Sachez que le « by-pass » n’est pas systématiquement vendu avec la PAC et qu’il se trouve au prix de 30 € à 100 €.

Le raccordement électrique

Le branchement à l’alimentation électrique s’effectue avec protection par disjoncteur différentiel. Il est très important que la taille des câbles d’alimentation soit dimensionnée en fonction de la puissance de la machine (indiquée sur la plaque signalétique de la PAC).

Si vous décidez de faire le raccordement électrique vous-même, vous prenez un risque car les dégradations suite à un mauvais branchement ou une mauvaise alimentation ne sont pas couvertes par la garantie de votre PAC.

Le saviez-vous ?
Vous pouvez bénéficier d’aides financières ou fiscales, à la seule condition de faire appel à un professionnel labellisé RGE, Reconnu garant de l’environnement, lors de l’installation de votre pompe à chaleur.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème