Pourquoi attendre les mois d’été pour vous baigner dans votre piscine ? La pompe à chaleur est une solution idéale pour tempérer l’eau. Outre les PAC air/eau ou les alternatives sol/eau destinées à chauffer votre habitation et à produire de l’eau chaude sanitaire, il existe des modèles spécialement pensés pour le chauffage des piscines.

Chauffage pour piscine : la pompe à chaleur

Pompe à chaleur pour piscine : avantages et inconvénients

Si vous êtes à la recherche d’une solution efficace, économique et respectueuse de l’environnement, sachez qu’il est possible d’assurer le chauffage de votre piscine avec une pompe à chaleur.

Efficace : en transformant les calories de l’air ou du sol en chaleur, cette solution n’utilise que très peu d’énergie pour un rendement optimal, restituant 2 à 5 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Écologique et économique : idéal pour chauffer les grandes piscines, ce système respectueux de l’environnement, permet de faire jusqu’à 70 % d’économie d’énergie et rend son installation éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

 

 

Bon à savoir : Il est conseillé d’installer votre pompe à chaleur pour piscine sous un abri afin d’augmenter naturellement la chaleur de l’eau et d’éviter des déperditions énergétiques.

Malgré ses qualités attrayantes, le chauffage pour piscine avec une pompe à chaleur revêt quelques inconvénients :

  • certaines pompes à chaleur ne fonctionnent plus si la température de l’air ambiant descend en dessous de 15 °C ;
  • cette solution de chauffage de piscine est relativement encombrante ;
  • les PAC de qualité inférieure peuvent être bruyantes.

Des inconvénients malgré tout

Le cout élevé de l’installation n’est pas le seul inconvénient :

  • certaines pompes à chaleur ne fonctionnent plus si la température de l’air ambiant descend en dessous de 15° C ;
  • cette solution de chauffage de piscine est relativement encombrante ;
  • les PAC de qualité inférieure peuvent être bruyantes.

Installation d’une pompe à chaleur pour piscine

Les nombreux modèles de pompes à chaleur disponibles sur le marché rendent le choix d’un appareil difficile. Un professionnel vous conseillera en prenant en considération les éléments suivants :

  • la puissance de la pompe en fonction du volume à chauffer ;
  • le climat de votre région ;
  • le niveau sonore de la pompe à chaleur qui déterminera dans certains cas l’emplacement de l’appareil ;
  • le coefficient d’efficacité, qui se définit comme le rapport entre l’énergie thermique restituée et l’énergie électrique consommée ;
  • le service après-vente et la maintenance proposés.

Le chauffage de votre piscine avec une pompe à chaleur sera optimal si l’appareil est installé correctement. Il doit être placé dans un endroit aéré, posé sur une base stable à plus de 50 cm du mur et l’avant de l’appareil doit être dégagé sur 4 m.

 

Pompe à chaleur pour piscine : combient ça coûte ?

Chauffer votre piscine à l’aide d’une pompe à chaleur implique un investissement de départ. Le coût de l’installation dépend notamment de la solution choisie.

Si vous adoptez un modèle spécialement prévu pour les piscines, les prix moyens constatés sont :

  • de 500 à 1 000 euros pour un bassin d’environ 30 m3 ;
  • de 1 000 à 2 000 euros pour une piscine n’excédant pas 55 m3 ;
  • de 2 000 à 3 000 euros au delà de 60 m3 à chauffer.

Ce système de chauffage étant écologique, des aides financières peuvent être octroyées sous certaines conditions.

 

Pour aller plus loin : 

Calculez vos économies d’énergie

Sur le même thème