Réduire le coût des travaux d'isolation des murs par l'extérieur grâce à des aides financières

Le coût relatif à l’isolation extérieure d’une maison (ou ITE) peut être relativement élevé. Cependant, il faut savoir que toute une palette d’aides financières est à votre disposition et vous permettra de limiter le montant de l’investissement. On compte notamment :

  • La prime énergie délivrée par Total (virement bancaire) ;
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Un taux de TVA réduit à 5.5% (à compter du 1er janvier 2014) ;
  • Les aides locales ;
  • Les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat).

 

La prime énergie allouée par Total

Si vous décidez de faire isoler par l’extérieur les murs de votre habitation, vous pouvez prétendre à recevoir une prime énergie versée par Total. Il s'agit d'un virement bancaire directement effectué sur votre compte à la fin de vos travaux. Vous pouvez d’ailleurs utiliser notre simulateur de prime énergie pour avoir une idée de son montant. Par exemple, pour l'isolation d'une surface de 70 m2 d'une maison située à Lyon, vous pouvez recevoir jusqu'à 798 euros de prime ! Pour l’obtenir, vous devrez respecter les critères suivants :

  • Les travaux d’isolation des murs par l’extérieur doivent être réalisés par un professionnel
  • Le logement doit avoir  été achevé depuis plus de deux ans
  • La résistance thermique de l’isolant doit être R≥ 3,7 m2.KW
  • L’isolant doit être certifié ACERMI ou disposer d’un Avis technique ou d’un Document technique d’application (DTA) du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment)

De plus, la facture remise par l’installateur doit comporter les informations suivantes :

  • La marque de l’isolant, la référence et le nom du produit ;
  • L’épaisseur posée (en mm) ;
  • La surface d’isolant posée (en m2) ;
  • La résistance thermique notée R = m2KW ;
  • Le numéro de certification ACERMI ou le numéro de l’Avis technique ou encore du DTA du CSTB de l’isolant.

Cette prime énergie, qui allègera le coût des travaux d’isolation extérieure de votre maison, vous sera délivrée par Total Marketing France. Les démarches à suivre pour son obtention doivent être commencées avant le début des travaux et doivent être rigoureusement suivies :

  • Effectuer une demande de prime ; 
  • Faire réaliser les travaux ;
  • Renvoyer l’attestation sur l'honneur accompagnée des pièces justificatives (factures des matériaux utilisés et de la pose, certification de l’artisan, RIB) ;
  • Profiter de votre virement.

Pour en savoir plus sur cette prime énergie, vous pouvez consulter notre dossier complet sur ce sujet.

Réduire le prix des travaux d’isolation extérieure de sa maison avec le crédit d’impôt 2015

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est accordé sous certaines conditions  pour des travaux destinés à réduire la consommation énergétique de leur habitation. Le choix de l’isolation des murs par l’extérieur est donc concerné par ce crédit d’impôt. Pour les parois opaques (donc les murs), il concerne les matériaux (dont la résistance thermique doit être supérieure ou égale à 3,7 m².K/W) tout comme le coût de la main d’œuvre, à condition, bien sûr, que les travaux soient réalisés par un professionnel certifié RGE (obligation depuis le 1er janvier 2015) et que le matériel que vous avez choisi soit facturé par celui-ci. Vous pouvez d’ores et déjà utiliser notre simulateur de crédit d’impôt 2015 pour en savoir plus.

En ce qui concerne les travaux d’isolation des murs par l’extérieur, le taux de ce crédit d’impôt est de 30%, dans une limite de 150 € TTC par mètre carré. Le montant des dépenses est plafonné à 8 000 € pour une personne seule (ou si vous êtes bailleur), à 16 000 € pour un couple et il faut compter une majoration de 400 € par personne à charge (200 € par enfant en garde alternée). Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez tout de même en bénéficier. Dans ce cas, le Trésor public vous versera directement la somme d’argent.

Si vous avez effectué vos travaux entre le 1er janvier 2014 et le 31 août 2014, c'est le crédit d'impôt développement durable (CIDD) qui s'applique (deux taux : 15% en action unique et 25% en cas de bouquet de travaux). Pour vérifier les conditions d'éligibilité du CIDD, nous vous invitons à vous rendre sur la page de notre dossier spécial consacré à ce sujet. 

L’éco-prêt à taux zéro et le taux de TVA réduit à 5.5% à compter du 1er janvier 2014

Il est possible de réaliser vos travaux d’isolation des murs par l’extérieur avec une avance de trésorerie réduite, grâce à l’éco-prêt à taux zéro, à condition qu’il s’agisse de votre résidence principale et que l’habitation ait été construite avant le 1er janvier 1990. Pour en bénéficier, vous devez toutefois prévoir un bouquet d’au moins deux travaux : vous pouvez en profiter pour remplacer vos portes et fenêtres ou bien installer un chauffage plus performant (par exemple une pompe à chaleur), ce qui vous permettra de faire encore plus d’économies. Dans ce cas, le montant maximum de l’éco-prêt est de 20 000 € avec une durée de remboursement limitée à dix ans. Si vous réalisez un bouquet de trois travaux, le montant s’élève à 30 000 € et la durée de remboursement à 15 ans maximum. L’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec le crédit d’impôt 2015 à condition que le montant des revenus du foyer fiscal soit de 25 000 € pour les célibataires et de 35 000 € pour les couples mariés ou pacsés.

Le taux de TVA réduit de 5.5% peut également vous permettre de réaliser des économies sur le prix des travaux d’isolation extérieure de votre maison, que ce soit sur l’achat du matériel ou sur la main d’œuvre.

D’autres aides financières pour l’isolation thermique extérieure

Dans le cadre du programme « Habiter mieux », une aide financière peut également vous être accordée par l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH), sous conditions de ressources et non cumulable avec la prime énergie (virement bancaire). Si vous désirez en savoir plus, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur d’éligibilité aux aides de l’ANAH. Vous pouvez également prétendre à d’autres prêts : avec le livret développement durable, selon les conditions fixées par l’organisme prêteur,  ou encore avec le prêt à l’amélioration de l’habitat si vous bénéficiez d’allocations familiales. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des collectivités locales (commune, département, région) dont vous dépendez car celles-ci proposent également des aides aux travaux de rénovation énergétique comme l’isolation des murs par l‘extérieur.

Découvrez les autres solutions d'isolation et de ventilation

Vous souhaitez commenter cet article ?
Créez un compte et commentez cet article
Olivier L. (250)
Vous signalez qu'une demande de prime énergie est subordonnée à l'inscription préalable. Comment réaliser cette démarche?