Pour faire des économies d’énergie, l’acquisition de nouveaux équipements de chauffage doit impérativement aller de pair avec une bonne isolation de votre logement. Murs, sols, toiture, découvrez toutes les astuces pour améliorer votre confort au sein de votre foyer et bien isoler votre logement.

Les bonnes pratiques à respecter avant d’isoler son logement

Isolation d’un logement : les aides existantes

L’isolation d’un logement a un impact considérable sur sa performance énergétique. S’il existe une réglementation thermique des bâtiments existants, rien ne vous empêche d’adapter votre habitation aux exigences prévues pour le neuf, en fonction de votre budget, afin d’accéder à un confort optimal.

De nombreux dispositifs existent pour encourager la réalisation de ces travaux et augmenter la performance énergétique de votre domicile. La TVA réduite et le crédit d’impôt développement durable (CIDD), par exemple, vous offrent une aide financière en fonction de l’ampleur du chantier et de votre situation.

Bon à savoir :

Depuis le 1er septembre 2014, il est obligatoire de faire appel à une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro. Le CIDD sera soumis à la même obligation dès janvier 2015 ; une condition à prendre en compte au moment d’isoler votre logement.

Pour être éligible au crédit d’impôt développement durable, il vous faudra respecter certaines valeurs de performances :

  • toit : R ≥ 6 m2.K/W en combles aménagés et R ≥ 7 m2.K/W en combles perdus ;
  • mur : R ≥ 3,7 m2.K/W ;
  • sol : R≥ 3 m2.K/W.

Les résistances thermiques minimales exigées pour concevoir un bâtiment basse consommation diffèrent quelque peu :

  • toit : R ≥ 8 m2.K/W ;
  • mur : R ≥ 4 m2.K/W ;
  • sol : R≥ 4 m2.K/W.

Isoler votre logement avec des matériaux adaptés

Pour assurer l’isolation de votre logement, mieux vaut opter pour un isolant certifié par un organisme indépendant. La présence du logo ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants) vous garantit la qualité des isolants utilisés. Pour optimiser l’isolation de votre foyer et garantir la qualité de l’air intérieur, il est conseillé d’opter pour une ventilation performante et adaptée.

Au moment d’isoler votre logement, vous devrez également penser à combler les éventuelles fuites d’air qui nuisent à l’étanchéité du bâtiment et font augmenter votre consommation d’énergie.

Gardez à l’esprit que les matériaux d’isolation ne sont pas les mêmes selon que vous souhaitez isoler votre plafond, vos murs, vos sols ou vos combles. Chaque produit a des caractéristiques particulières. Pour un mur, par exemple, le matériau doit être a minima semi-rigide pour garantir une tenue verticale optimale.

L’isolation d’un logement ancien ne vous oblige pas forcément à faire une croix sur l’esthétique du bâtiment. Isolation par l’extérieur, isolation par l’intérieur recouverte par un mur de pierre, de nombreuses solutions existent pour conserver le caractère de votre bien tout en améliorant sa performance énergétique.

Au moment d’assurer l’isolation thermique de votre foyer, vous pouvez également en profiter pour procéder à son isolation phonique. L’utilisation d’un isolant fibreux vous protège par exemple du bruit, en plus d’être un rempart contre le froid en hiver et la chaleur en été. Néanmoins, chaque situation et chaque logement étant spécifique, il est nécessaire d’établir au préalable un diagnostic pour cibler vos besoins en termes d’isolation.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème