La température de mon chauffe-eau est réglée entre 55°C et 60°C

L'eau chaude sanitaire (ECS) fournie par votre chauffe-eau est une importante source de dépense énergétique (de 10 à 15% selon l'Ademe). En veillant à ce que votre chauffe-eau soit à la bonne température, vous pouvez éviter une surconsommation énergétique, c’est-à-dire réaliser des économies, tout en vous protégeant de certains risques sanitaires.

Pourquoi régler la température de mon chauffe-eau entre 55°C et 60°C?

C'est d'abord une obligation légale. Un arrêté du 30 novembre 2005 fixe la température de réglage des systèmes de production d'eau chaude entre 55°C et 60°C afin de :

  • Limiter les risques sanitaires liés à la prolifération éventuelle de bactéries et de microbes à l'intérieur de votre ballon d’eau chaude, ou de vos canalisations. En effet, en dessous de 50°C, il existe un risque de développement de la légionelle. Naturellement présente dans l'eau, elle se multiplie très bien dans une eau stagnante ou peu chaude et peut entrainer la légionellose. Régler le thermostat de votre chauffe-eau entre 55°C et 60°C est le meilleur moyen de l'éradiquer.
  • Limiter la consommation énergétique et la consommation d'eau. A contrario, il n’est pas nécessaire de dépasser les 60°C. Chauffer de manière trop forte votre eau revient cher car cela est plus long. De plus, si l’eau est trop chaude, vous êtes obligé de la mélanger avec une grande quantité d'eau froide, ce qui augmente votre consommation d'eau.
  • Limiter les risques de brûlures que pourrait causer une eau bien trop chaude à la sortie du robinet.
  • Limiter l'entartrage de votre appareil ou de vos canalisations. Le tartre commence à se former à une température supérieure à 60°C et endommage votre installation. Si trop de tartre se forme, vous risquez de devoir faire appel à un professionnel qui devra procéder au nettoyage ou au remplacement des pièces endommagées si cela s'avère nécessaire.

Régler la température d’un chauffe-eau entre 55 et 60°C est une source d’économies

Outre le fait qu’il s’agisse d’une obligation légale, bien régler la température de son chauffe-eau est un moyen de réaliser des économies. Ainsi, avec un bon réglage, un ménage peut économiser 10 à 20% de l’énergie consommée par le chauffe-eau annuellement, soit un gain financier de 15 à 100 €. Ce chiffre varie selon différents critères, qu’il s’agisse du prix de l’énergie, du nombre d’occupants dans la maison, et de leur comportement au quotidien.

Comment régler correctement la température de mon chauffe-eau ?

Le thermostat est l’appareil qui sert à régler la température de votre chauffe-eau. Sur les modèles de chauffe-eau (ou bien de chaudière lorsque celle-ci produit aussi l'eau chaude) récents, la température de l’eau est affichée sur un écran digital. Depuis celui-ci, vous pouvez régler directement la température de votre eau chaude sanitaire.

Si ce n'est pas le cas, ou bien si vous avez un doute sur la température de votre eau chaude, vous pouvez la vérifier à la sortie du robinet grâce à un thermomètre de cuisson, par exemple. Si elle est trop chaude ou pas assez, vous pouvez régler le thermostat. Si votre chauffe-eau est ancien, il faut souvent dévisser la trappe qui se situe en dessous pour accéder au thermostat. Celui-ci se présente, en général, sous forme d'une pastille rouge avec une fente au centre. Il est alors possible de faire varier la température en insérant un tournevis adapté dans cette petite fente. N’hésitez pas si besoin à en parler avec le technicien qui entretient annuellement votre chaudière.

Le saviez-vous ?

  • Si votre eau chaude est fournie par votre chaudière, il est obligatoire de la faire entretenir et vérifier au moins une fois par an par un professionnel. Il effectuera les réglages nécessaires pour que votre système fonctionne de façon optimale.
  • Toujours dans un souci d’économies, il est conseillé de vous équiper de robinets éco-mousseurs qui vont vous permettre d’utiliser une quantité d’eau moins importante, qu’il s’agisse d’eau froide ou d’eau chaude sanitaire. En consommant moins d’eau chaude, vous réduirez à la fois votre consommation d’eau, et votre consommation d’énergie.
Vous souhaitez commenter cet article ?
Créez un compte et commentez cet article
ByNet E. (1160)
Bonjour,

Vous avez raison, une bonne gestion de la température de l'Eau de Chauffage Sanitaire est indispensable pour éviter tout risque de brûlure et tout développement de bactéries comme la légionelle. L'Eau Chaude Sanitaire est destiné en partie à un usage domestique, il faut donc redoubler de vigilance sachant que la légionellose peut être mortelle.
L'ARS précise qu'autour des 60°C, 90% des bactéries meurent dans les 2 minutes.
Une eau entre 50 et 60° peut provoquer des risques de brûlure. C'est pourquoi, il est vivement conseillé d'installer des équipements comme des robinets mitigeurs dans les pièces d'eau comme la cuisine ou la salle bain pour réguler la température de l'eau et rapidement.
En plus de réguler plus facilement la température de l'eau, les robinets mitigeurs sont plus économiques que des robinets mélangeurs