Aides ANAH (agence nationale de l'habitat) : en bref

Le coût de l’énergie ne cesse d’augmenter, et réaliser des travaux dans le but de réduire sa consommation énergétique est une solution privilégiée par de plus en plus de français.

L’Anah (Agence nationale de l’habitat), dans le cadre de son programme « Habiter mieux », encourage l’habitat économe en octroyant des aides pour le financement de travaux énergétiques, dans les logements de plus de 15 ans.

Les aides de l’Anah sont destinées à des propriétaires occupants, des bailleurs ou des copropriétaires et peuvent représenter un montant important, notamment jusqu’à 50% du coût total des travaux pour un propriétaire occupant. Nous disposons d’un simulateur spécifique pour vérifier si vous êtes ou non éligible aux aides de l’Anah.

Le programme « Habiter mieux » : une aide au financement des travaux énergétiques avec ANAH

Aides ANAH
L’Anah et l’État se sont engagés, dans le cadre du programme « Habiter mieux », à verser respectivement 600 et 500 millions d’euros sur la période 2010-2017 dans le but de favoriser les travaux d’économies d’énergie. Pour les propriétaires occupants, ces aides sont attribuées principalement à des demandeurs ayant des revenus inférieurs à certains plafonds de ressources et peuvent représenter jusqu’à 35%, voire 50% du coût total des travaux. Au total, ce sont près de 7 millions de ménages concernés en France.

Les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriétaires ne sont pas oubliés par le programme « Habiter Mieux » de l’Anah. Eux aussi peuvent prétendre à des aides financières très intéressantes, à condition que les travaux réalisés permettent une économie d’énergie de 35%, contre 25% pour les propriétaires occupants.

Les aides de l’Anah : les conditions requises

Les aides locales de l’Anah sont ouvertes aux propriétaires occupants, aux bailleurs et aux copropriétaires qui réalisent ou souhaitent réaliser des travaux dans leur(s) logement(s) afin de réduire la déperdition énergétique. Les conditions d’obtention des aides de l’Anah doivent être rigoureusement respectées pour ne pas risquer d’essuyer un refus. Elles sont attribuées uniquement si :

  • Vous ne dépassez pas un certain plafond de ressources ;
  • Le montant des travaux atteint au moins 1 500 € (sauf pour les propriétaires occupants à revenus très modestes pour lesquels il n’y a pas de plafond minimal) ;
  • Les travaux concernent un logement achevé depuis au moins 15 ans au moment où l’aide est accordée ;
  • Les travaux n’ont pas débuté avant la demande de subvention ;
  • Les travaux sont réalisés par des professionnels ;
  • Les travaux envisagés font partie de la liste de travaux subventionnés par l’Anah qui regroupe de nombreuses actions visant à réduire la consommation d’énergie ;

Les démarches à suivre pour obtenir une aide de l’Anah

Les démarches à accomplir pour obtenir une aide de l’Anah doivent être rigoureusement respectées et débuter avant que les travaux ne soient lancés. Il convient tout d’abord de constituer un dossier de demande d’aide comportant diverses pièces justificatives, d’établir des devis auprès de professionnels pour la réalisation des travaux choisis et de remplir un formulaire de demande d’aide qui peut être obtenu auprès de l’Anah ou sur internet. Si la demande est acceptée, le service instructeur notifiera la décision d’acceptation au demandeur et indiquera le montant provisoire de la subvention. L’aide ANAH sera versée par virement au demandeur après réalisation définitive des travaux. Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour pouvoir constituer ce dossier et obtenir des conseils personnalisés.

Les aides de l’Anah sont cumulables avec un panel d’autres aides

Les aides de l’Anah permettent le financement de nombreux travaux énergétiques.

De plus, elles sont cumulables avec d’autres aides telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique à 30%.

Les subventions versées par l’Anah sont également cumulables avec des solutions de prêt à taux préférentiel, notamment un éco-prêt à taux zéro ou encore un prêt d’amélioration de l’habitat. L’utilisation conjointe de ces différentes aides permet de réaliser des travaux à un coût avantageux.

Vous souhaitez réaliser des travaux d'économie d'énergie ?
Demander un devis gratuit pour vos travaux

Découvrez les autres solutions de financement