Il est possible d’installer un poêle à pellets même si votre logement ne dispose pas d’un conduit de fumée. Législation, travaux à effectuer, conseils d’installation : découvrez comment installer votre poêle à granulés sans cheminée.

Demander un devis

Comment installer un poêle à granulés sans cheminée ?

Poêle à pellets : un conduit de cheminée est-il obligatoire ?

Pour fonctionner de manière optimale et sécurisée, un poêle à pellets doit être raccordé à un conduit d’évacuation des fumées. Traditionnellement, ce conduit est celui de la cheminée, mais toutes les habitations n’en sont pas équipées. Les logements construits avant 2006 et dotés d’un chauffage électrique, par exemple, n’intègrent pas de conduit de cheminée. Dans les immeubles anciens, le conduit de cheminée peut par ailleurs être défectueux : dans ce cas, il est nécessaire de prévoir un tubage en inox afin de garantir l’étanchéité du conduit avant la mise en place du poêle à pellets.

Bon à savoir : depuis 2006, la réglementation impose à nouveau la création d’un conduit de fumée pour les constructions neuves.

 

Comment installer un poêle à granulés quand le conduit n’existe pas ?

Si votre logement ne dispose pas d’un conduit de cheminée pour évacuer les fumées, il est possible d’installer votre poêle à granulés en mettant en place un nouveau conduit, auquel votre équipement sera ensuite raccordé. Attention : des mesures concernant notamment le diamètre des conduits et les distances de sécurité doivent être observées. Faites installer le poêle à pellets par un professionnel pour éviter tout danger.

L’évacuation en toiture

Pour respecter la réglementation française, l’orifice du conduit de fumée doit :

  • dépasser le faîtage de 40 cm au moins ;
  • se trouver à 8 mètres de distance de toute autre construction
  • prévoir un conduit de fumée dépassant la toiture d’au moins 1,20 mètre.

Si l’acrotère (muret en bordure de toiture terrasse) mesure plus de 20 cm de haut, l’orifice du conduit doit être situé à au moins 1 mètre au-dessus de cet acrotère.

Montage d’un poêle à pellets en ventouse

Depuis 2009, les poêles à pellets qui disposent d’un circuit de combustion étanche certifié par le CSTB ont la possibilité d’être installés en ventouse. Avec cette méthode, le poêle est associé à un tuyau concentrique chargé d’extraire les fumées et d’assurer l’arrivée d’air. En fonction de l’installation, le conduit peut être orienté vers la toiture ou en façade.

À noter : l’installation en ventouse est particulièrement recommandée aux bâtiments neufs, car elle garantit une bonne étanchéité à l’air. La consommation énergétique est réduite de 4 à 5 %.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème