L’augmentation du coût de l’énergie associée à un parc de logements vieillissants conduit à une certaine précarité énergétique pour les ménages aux revenus modestes. La prime de précarité énergétique a pour ambition de lutter contre cette situation. L’énergie tout compris fait le point pour vous sur ce dispositif.

Diagnostic énergétique

La prime de précarité énergétique en détail

Qu'est-ce que la prime de précarité énergétique ? Quelles sont les conditions ?

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, le gouvernement a introduit un nouveau volet dans le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) : ce volet concerne les foyers en situation de précarité énergétique.

Qu’est-ce que la précarité énergétique ?

D’après l’INSEE, en 2015, environ 1 ménage sur 5 en France serait confronté à une situation de précarité énergétique. On parle de précarité énergétique lorsqu’un ménage consacre plus de 10 % de ses revenus au paiement des factures énergétiques.

En quoi consiste la prime de précarité énergétique ?

La prime de précarité énergétique repose sur un principe similaire à celui des certificats d’économie d’énergie classiques existant depuis 2005. Ce dispositif oblige les distributeurs d’énergie à réaliser des économies d’énergie soit à travers leurs propres installations, soit en rachetant les certificats d’économie d’énergie auprès de particuliers qui réalisent des actions d’économies d’énergie comme, par exemple, des travaux. Dans le cas de la prime de précarité énergétique, seuls les logements en situation de précarité énergétique sont concernés. Au total, ce sont au moins 150 GWH d’économies d’énergie qui devraient être réalisés grâce à ce dispositif, soit environ 600 000 logements qui devraient être rénovés thermiquement chaque année.

Obtenir la prime de précarité énergétique

L’obtention de la prime de précarité énergétique est soumise à conditions. Le montant de la prime, lui, varie également selon chaque situation.

Conditions d’obtention de la prime de précarité énergétique ?

Les conditions d’obtention de la prime de précarité énergétique reposent avant tout sur des conditions de ressources. En effet, un ménage qui souhaiterait bénéficier de ce dispositif devrait justifier de sa situation financière auprès des différents professionnels intervenant dans la rénovation du logement. Pour accéder au dispositif de la prime de précarité énergétique, la facture énergétique doit représenter 10 % ou plus des revenus du ménage.

Le montant de la prime de précarité énergétique

Le montant de la prime de précarité énergétique est variable. Pour le connaître, la solution la plus simple et la plus rapide est de réaliser une simulation en ligne : le simulateur L’énergie tout compris sera bientôt disponible pour vous permettre de savoir si vous avez droit à cette prime et, si oui, à combien s’élève le montant de la prime.

Le saviez-vous ?

Les tarifs de l’électricité n’ont cessé d’augmenter depuis 2009.

 

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème