Le marché des pompes à chaleur air-eau a connu une belle progression en termes de ventes au cours des trois premiers trimestres de l’année 2014. Le point sur une filière en pleine expansion dans le résidentiel et le petit tertiaire.

La pompe à chaleur air-eau en tête des ventes du résidentiel et du petit tertiaire

Selon des données recueillies par PAC & Clim’Infos, le segment de marché lié au thermodynamique a connu un très net progrès en 2014. Entre janvier et août, 39 696 pompes à chaleur air-eau ont été mises sur le marché, soit une hausse de 33% si l’on compare les chiffres de la même période en 2013. À cette même époque l’an passé, 29 865 unités avaient été mises sur le marché.

Favorisé par de bonnes conditions climatiques, le marché des pompes à chaleur air-air connaît également un certain dynamisme puisqu’il a progressé de 5%. Ce sont les monosplits ainsi que les multisplits qui tireraient le marché vers le haut avec respectivement 8 et 4% de progression, soit 205 933 et 57 693 pièces au total.

Les chauffe-eau thermodynamiques ne sont pas non plus en reste avec 40 455 unités dénombrées, entre janvier et août 2014 soit 54% d’augmentation par rapport à 2013.

À cela s’ajoute la croissance des pompes à chaleur monobloc, qui enregistrent 29% de progression sur la période mai-août, ainsi que celle des pompes à chaleur biblocs, évaluée à 46%.

Malgré ces chiffres très encourageants, on note cependant quelques résultats en demi-teinte. Entre janvier et août, le marché des caissons de traitement de l’air a accusé une baisse de 3%, avec « seulement » 4 983 pièces dénombrées. Même son de cloche pour les systèmes splits dont la puissance est supérieure à 17kW qui, avec 2 268 pièces, font pâle figure et enregistrent 12% de baisse. C’est enfin la géothermie qui ferme le « podium » des secteurs les moins porteurs en 2014. Avec 2134 installations et une croissance en baisse de 21%, l’année ne saurait être moins bonne.

Le saviez-vous ?

L’acquisition et l’installation de pompes à chaleur air-eau, air-air ou de chauffe-eau thermodynamiques dans le secteur résidentiel sont soutenues par de nombreuses aides financières et fiscales comme la prime énergie de Total Marketing Services, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’Anah, la prime de rénovation thermique et les aides locales.

Mis en place pour l’amélioration énergétique des logements anciens ou trop énergivores, ces dispositifs accompagnent les locataires ou propriétaires de logement qui souhaitent réduire leur facture énergétique et modérer les coûts des travaux nécessaires.

N’hésitez pas à vous renseigner afin de connaître l’ensemble des aides auxquelles vous êtes éligible.  

 

Pour aller plus loin : 

 

                                                   Calculer le montant de ma prime énergie

Sur le même thème