Un bouton sur lequel appuyer, et vos lampes ou appareils électriques fonctionnent. Facile, non ? Pourtant, avant d’éclairer ou de chauffer vos foyers, l’électricité connaît un long périple, de sa production à sa consommation. Quel chemin utilise cette énergie pour arriver jusque chez vous ? Découvrez le parcours de l’électricité de A à Z, avec L’énergie tout compris.

Le parcours de l’électricité

La production de l’électricité

Fin 2016, plus de 37 millions de sites - 32 millions de résidences et 5 millions de sites professionnels -  étaient raccordés à l’électricité. Et pour fournir tout le monde en énergie, il faut la produire en grande quantité.

En 2015, la France a produit 546 TWh (térawatt-heure). Pour ce faire, des lieux de production d’envergure quadrillent le territoire français : centrales nucléaires (plus de 76 % de la production), thermiques, et d’énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire).

 

L’acheminement de l’électricité

Une fois produite, ne pouvant être stockée, l’électricité se retrouve introduite dans le réseau. Conséquence directe : la production doit obligatoirement être constamment égale à la consommation. Le parcours de l’électricité conduit donc l’énergie directement sur tout le territoire via les lignes à très haute tension, entre 225 000 et 400 000 volts, qui lui permettent de parcourir de longue distance.

En tout, la longueur de ces lignes sur tout le pays représente 100 000 kilomètres. C’est RTE (Réseau de transport d'électricité), une filiale d’EDF, qui est chargée du réseau public et de l’acheminement.

Transformation de l’électricité

Le parcours de l’électricité prend alors la direction des quelque 2 200 postes de transformations, ou « poste source », où l’énergie perd en intensité, passant de très haute tension à haute et moyenne tension, respectivement 90 000 et 20 000 volts.

L’électricité poursuit sa route sur le réseau jusqu’à l’un des 750 000 postes de transformation, dits « de distribution ». Là, elle est transformée en énergie basse tension (entre 230 et 400 volts) pour des raisons de sécurité.

Cette étape est assurée par Enedis (ex-ERDF) qui se charge de 95 % de la distribution électrique sur le territoire français. Les 5 % restants sont gérés par 150 entreprises locales de distribution.

À noter que les lignes moyenne et basse tension représentent 1,3 million de kilomètres de lignes et câbles à travers toute la France.

 

Distribution de l’électricité

Le parcours de l’électricité, désormais à basse tension, touche à sa fin. Mais pour pouvoir utiliser vos appareils électriques, il faut au préalable avoir signé un contrat vous liant avec un fournisseur d’énergie de votre choix.

Il faut toutefois savoir que le gestionnaire de réseau, Enedis, est le même pour tous les fournisseurs. La qualité de l’électricité restera donc la même peu importe l’entreprise qui vous alimente. Seuls les tarifs, les services et les modes de production varient.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème