La transition énergétique sera l’un des principaux objets de la rentrée du Gouvernement en Septembre qui prévoit notamment la création d’un nouveau plan soutenant la rénovation énergétique des bâtiments résidentiels.

Mise en place du plan de rénovation énergétique de l’habitat

L’efficacité énergétique au programme de la rentrée du gouvernement

Le PREH (Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat) prévoit d’aider les particuliers à financer leurs travaux de rénovation énergétique et ainsi que de les conseiller dans leurs démarches.

L’objectif initial du Gouvernement est de procéder à la rénovation énergétique de 500 000 logements par an jusqu’à 2017. Dès Juillet, les préfets ont reçu l’ordre d’identifier les zones insuffisamment couvertes par le réseau de proximité énergétique que souhaite mettre en place l’Etat dans le but de rendre le PREH plus efficace.

Outre les aides ANAH, le Gouvernement cherche à mettre en place un soutien supplémentaire pour les ménages ayant des revenus trop élevés pour être éligibles aux aides ANAH, mais n’ayant toutefois pas assez de fonds pour financer leurs travaux.

Quant à la contribution climat-énergie évoquée par l’Etat, elle sera au programme du projet de Loi de Finances 2014 présentée fin Septembre.

 

La France est en retard sur sa transition énergétique

De son côté, le SER (Syndicat des Énergies Renouvelables) se réunira pour traiter la question de la production d’énergie à l’horizon 2020. Pour rappel, la France s’est fixée pour objectif d’avoir une part de 23% d’énergies renouvelables dans sa consommation d’énergie. Un objectif qui ne semble pas en mesure d’être atteint.

C’est pourquoi, le SER cherchera à définir les freins liés à la transition énergétique afin d’aller de l’avant. La rénovation énergétique aura certainement un rôle à jouer.

Sur le même thème