Eurostat a publié le 14 mars dernier son rapport sur la part d’énergies renouvelables dans la consommation énergétique européenne dans le cadre du projet Europe 2020. En 2015, les énergies renouvelables représentaient 16,7 % de la consommation énergétique en Europe, soit le double par rapport à 2004. Un résultat encourageant, même s’il reste des efforts à faire.

énergies renouvelables en Europe

Des États en avance

Sur les 28 pays nommés par Eurostat, 11 d’entre eux ont déjà dépassé leur quota prévu pour 2020. C’est le cas de l’Italie avec +0,5 % par rapport à son objectif. La Roumanie, la Finlande et le Danemark tournent autour des +1 % tandis que la Hongrie se rapproche des +1,5 %. S’en suivent la Bulgarie et la République Tchèque (+2 %) ainsi que l’Estonie et la Lituanie (+3 %). Les bons élèves sont sans aucun doute la Suède (+4 %) et la Croatie (+9 %).

Ces résultats devraient permettre à l’Union européenne de respecter l’objectif fixé à 20 % d’énergies renouvelables en Europe d’autant que d’autres pays atteindront certainement leur but avant 2020, comme l’Autriche et la Slovaquie.

À lire aussi : Production d’électricité : l’énergie éolienne s’envole

Des pays encore à la traîne

Si certains pays ont déjà atteint leur quota d’énergies renouvelables dans leur consommation énergétique d’autres en sont encore loin. Se retrouvent en bas du tableau, le Luxembourg et Malte avec seulement 5 % d’énergies renouvelables. Mais tous les regards se tournent vers les Pays-Bas et la France qui ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’atteindre leur objectif pour 2020. En effet, la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique française représentait 15,2 % en 2015 alors que le pays doit atteindre 23 % en 2020. Des efforts restent donc à faire.

À lire aussi : Production d’énergie renouvelable: une île en projet

 

Pour aller plus loin

Sur le même thème