Vous souhaitez isoler les sols du rez-de-chaussée afin d’améliorer les performances énergétiques de votre logement. Quelles sont les différentes alternatives pour isoler cette surface ? Quels sont les éléments à prendre en compte avant d’effectuer des travaux ?

 

Isoler des sols en rez-de-chaussée : que faut-il savoir ?

 

Isoler les sols d’un rez-de-chaussée : les méthodes

Il est possible d’isoler les sols d’un rez-de-chaussée de plusieurs manières.

Isoler sous le sol

L’isolation du rez-de-chaussée peut se faire en sous-face, c’est-à-dire sous le sol. Cela est notamment possible lorsque le sol est situé au-dessus d’une cave, d’un local non chauffé ou encore d’un vide sanitaire, un espace vide situé entre le sol et la terre et dont l’objectif est de favoriser la ventilation de l’habitation. Les matériaux isolants peuvent se présenter sous la forme de panneaux à visser ou à coller.

Isoler sur le sol

L’autre solution pour isoler les sols de rez-de-chaussée consiste à poser un matériau sur le sol fini. Cette solution est à privilégier lorsque l’on ne peut pas isoler en sous-face.

En pratique, il s’agit de poser un isolant sur le sol, sur le revêtement existant ou après l’avoir enlevé. Il faudra cependant noter que la pose de certains isolants peut entraîner une diminution de la hauteur sous plafond et quelques problèmes d’adaptation au niveau des portes et/ou des radiateurs. 

Le choix de la méthode d’isolation des rez-de-chaussée doit être fait en fonction des fondations du logement.

 

Conseils pour une isolation réussie

Le choix de l’isolant est déterminant pour des résultats thermiques satisfaisants mais aussi pour limiter l’humidité. La résistance du matériau, notée « R » est l’un des principaux critères à prendre en compte. Plus la valeur est élevée, plus le matériau est isolant.

S’agissant du sol de l’habitation, le niveau de résistance à la compression est aussi primordial. Cette notion désigne la capacité d’écrasement maximum supportée par l’isolant et se note en kilopascals (kPa).

Concernant la pose elle-même, il est important de travailler sur une surface régulière et propre afin de faciliter l’adhérence de l’isolant sur le sol du rez-de-chaussée. Dépoussiérage, remplissage des trous, nettoyage de la surface qui va recevoir l’isolant, égalisation de la surface (en sous-face ou par-dessus selon la méthode utilisée) : veillez à ce que le support de pose soit toujours sain.

Faites appel à un professionnel pour isoler les sols du rez-de-chaussée

Les travaux d’isolation du sol du rez-de-chaussée sont réservés aux bricoleurs expérimentés. La qualité de la pose et les finitions sont en effet essentielles à l’amélioration des performances énergétique du logement.

En cas d’expérience limitée, il est recommandé de faire appel aux services d’un professionnel de l’isolation. Outre la pose en elle-même, il sera d’une grande aide pour le choix de l’isolant et son expertise permettra de limiter la création de ponts thermiques ou d’un environnement propice à l’humidité.

On notera également que le recours à un professionnel est un bon moyen de bénéficier d’aides financières ou fiscales pour réduire les coûts associés aux travaux d’isolation du sol du rez-de-chaussée. Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), prime énergie, aides de l’Anah, aides régionales : les aides prennent différentes formes et sont accessibles selon plusieurs critères comme les ressources, le niveau de performance des matériaux isolant ou encore le type de travaux réalisés.

 

 

Le saviez-vous ?

L’énergie tout compris vous met en relation avec des professionnels de l’isolation des sols près de chez vous. N’hésitez pas à demander votre devis gratuitement.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème