Une mauvaise isolation des murs peut générer des déperditions de chaleur de 16%. Partant de ce constat, il paraît nécessaire d’isoler correctement les parois de son logement, au même titre que les sols et la toiture.

Quels matériaux choisir pour bien isoler ses murs ? Comment assurer son confort tout en faisant des économies d’énergie ?

Isoler ses murs : les contraintes à respecter
Isolation des murs : quel isolant choisir ?

Pour simplifier son application mais surtout afin d’éviter qu’il ne se tasse au fil du temps, l’isolant pour mur devra obligatoirement offrir une tenue mécanique suffisante. Éliminez donc les matériaux souples ou en vrac, plus adaptés à l’isolation des combles perdus par exemple. Préférez les matériaux présentés sous forme de panneaux semi-rigides : cette caractéristique doit être garantie par le certificat Acermi du produit.

Parmi les matériaux adaptés à l’isolation d’un mur, on peut citer la laine de verre, de roche, de chanvre, de bois, de lin ou de coton, le polystyrène PSE, la plume de canard, le polyuréthane ou encore les textiles recyclés.

Isolation d’un mur et résistance thermique

Le matériau sélectionné pour isoler votre paroi doit respecter la Réglementation Thermique en vigueur pour le neuf (RT 2012) et pour les bâtiments existants (RT 2005). Ses performances doivent également observer les valeurs imposées si vous souhaitez accéder au crédit d’impôt.

La performance de l’isolant choisi, mesurée en fonction de sa résistance thermique (R), dépend à la fois de la conductivité du matériau et de son épaisseur. Pour la RT 2005, le niveau d’exigence pour isoler un mur se note R>=2,8M2K/W. Concernant la RT 2012, l’exigence passe à R=4m2K/W pour obtenir un bâtiment labellisé basse consommation (BBC).

Isoler sans diminuer son confort

Si vous optez pour l’isolation de vos murs par l’intérieur, vous devrez choisir un matériau qui impacte au minimum l’aspect et le confort de l’espace habitable. En effet, plus l’isolant sélectionné est épais, plus la surface de vos pièces est réduite. Mieux vaut opter pour une solution qui combine à la fois une résistance thermique forte et un encombrement moindre.

Le saviez-vous ? :

Les PMR, qui désignent les Produits minces réfléchissants, ne peuvent pas être utilisés seuls comme une solution pour isoler vos murs ; ils ne répondent pas aux exigences de la réglementation thermique. Ils sont considérés comme des compléments d’isolation.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème