Dans un récent rapport, le RTE (Réseau de l’intelligence électrique), dresse le bilan de la consommation d’électricité en France au cours de l’année 2015. Consommation électrique globale, consommation d’électricité issue des énergies renouvelables : où en est-on à l’heure de la transition énergétique ?

Calculez vos économies d’énergie

La consommation d’électricité globale en 2015

La consommation d’électricité en France en 2015 (hors secteur de l’énergie) se chiffrait à 476,3 TWh. Cette moyenne est en légère hausse de 0,5 % en comparaison avec l’année 2014, mais aussi par rapport aux trois années précédentes qui affichaient une certaine stabilité. Elle prend en compte les aléas climatiques survenus durant l’année, à savoir le pic de consommation d’électricité du 6 février 2015 dû à une importante vague de froid, et les températures plus chaudes enregistrées en été qui ont entraîné une hausse de l’utilisation du chauffage puis des dispositifs permettant de générer du froid (ventilateur, air conditionné).

La consommation brute s’élevait quant à elle à 475,4 TWh.

Répartition de la consommation électrique 

La consommation nette se répartissait de la manière suivante :

Quid de la consommation d’électricité issue des énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables ont permis de couvrir environ 18,7 % de la consommation finale d’électricité en 2015, contre 19,6 % en 2014. La part d’électricité d’origine éolienne représentait 4,5 % de la consommation finale contre 1,6 % pour le solaire. Pour ce qui est de l’électricité d’origine hydraulique et de la filière des bioénergies, les parts se chiffraient respectivement à 11,4 % et 1,3 %.

L’évolution de la consommation électrique en France dépend fortement des températures extérieures. De nombreux foyers sont en effet dotés de dispositifs de chauffage et/ou climatisation électrique. Un été particulièrement chaud pourrait ainsi faire augmenter la consommation électrique des foyers français en 2016.  

Le saviez-vous ?

Le parc de production d’énergie renouvelable a poursuivi sa croissance au cours de l’année 2015. Il est évalué à 6 GW pour le solaire contre à 10 GW pour l’éolien.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème