S’il est correctement réglé, un poêle à granulés de bois peut vous faire économiser de l’énergie tout en allégeant votre budget énergétique. Le rendement de certaines installations peut atteindre 80% ; mal paramétrées, leur rendement tombe à 60%. Découvrez comment régler votre poêle à granulés pour tirer le meilleur parti de ses performances.

Régler son poêle à bois : la qualité d’air de combustion

Régler son poêle à granulés : que faut-il vérifier ?

Avant d’entreprendre le réglage de votre installation, vérifiez tout d’abord si celle-ci dispose d’une option de réglage manuelle ou si ses paramètres sont automatiques. En principe, c’est l’installateur qui vous renseigne sur le mode de réglage de votre poêle.

De manière générale, le paramétrage effectué en usine est adapté à une consommation « normale » et ne nécessite pas d’être modifié. Il est cependant possible de régler votre poêle à granulés, notamment le débit d’air en entrée, en fonction de la qualité de vos pellets, de la qualité du tirage et du régime du vent.

Ce réglage a un impact significatif dans les régions et les zones venteuses, ou si votre toit a une pente particulière. Si le ventilateur d’extraction des fumées est ralenti, le poêle bénéficie de moins d’air de combustion et les granulés de bois brûlent moins vite. S’il est accéléré, leur combustion est plus rapide. Pour savoir si le débit d’air est trop important dans votre poêle à granulés, il suffit d’observer son foyer : si les pellets « dansent » dans le brûleur, mieux vaut diminuer la quantité d’air pour que ceux-ci ne brûlent pas trop vite.

En sous-alimentant légèrement le brasier, votre poêle à granulés produira plus de braises et moins de flammes vives. Une solution qui vous prive des belles flammes orangées mais qui vous permet de vous chauffer tout aussi bien en consommant moins.

Régler le débit de granulés et les horaires de fonctionnement

Les plages horaires durant lesquelles votre appareil fonctionne doivent aussi être prises en compte au moment de régler votre poêle à granulés. Pensez à ajuster les heures pendant lesquelles votre installation est en marche afin de ne pas chauffer inutilement lorsque vous êtes absents.

Le débit de granulés arrivant dans votre installation peut aussi être paramétré pour éviter de surconsommer. Dotés d’un réservoir à combustible, les poêles à granulés de bois sont alimentés en continu à l’aide d’une vis sans fin, qui conduit les pellets du réservoir au brasier. Cette vis tourne grâce à un moteur dont la vitesse dépend de la température souhaitée. Il est conseillé de régler son poêle afin d’avoir une ventilation supérieure ou au moins égale au débit de granulés, pour ne pas surchauffer et consommer de manière raisonnable.

Le saviez-vous ?

Fixez la température de consigne à la bonne température, sans excès, pour consommer de manière plus responsable sans faire l’impasse sur votre confort. En effet, chaque degré supplémentaire engendre une hausse de 7% sur votre facture.

Pour aller plus loin : 

Demander un devis

Sur le même thème