Vous envisagez d’investir dans un chauffage par poêle à bois, mais vous vous demandez si des nuisances sonores sont à prévoir avec ce type d’appareil. L’énergie tout compris fait le point pour vous sur le bruit généré par un poêle à bois et vous propose une astuce pour évaluer la nuisance sonore d’un tel appareil.

Bruit d’un poêle à bois : cause et intensité

Le poêle à bois : un mode de chauffage bruyant ?

Un poêle à bois est généralement installé dans une pièce à vivre, comme le salon. Il est donc impératif de savoir si l’appareil choisi peut être bruyant durant son utilisation.

Il existe une différence importante entre le bruit d’un poêle à bois et celui d’un poêle à granulés. Le bruit d’un poêle à granulés peut en effet provenir de la vis sans fin qui alimente l’appareil, du ventilateur d’extraction des fumées ou encore du ventilateur de convection, qui a pour rôle de répartir la chaleur dans la pièce. De manière générale, les nuisances sonores d’un poêle à granulés dépendent du moteur électrique de l’appareil et de la puissance de la soufflerie, qui peut être réglée en fonction des besoins. Tous ces composants qui entrent dans la fabrication d’un poêle à granulés et sont nécessaires à son bon fonctionnement sont à l’origine d’un léger bruit.

En revanche, un poêle à bois classique chauffe par rayonnement : ce mode de fonctionnement le rend donc plus silencieux qu’un poêle à granulés.

En moyenne, le bruit produit par un poêle à bois varie entre 45 et 55 décibels, soit l’équivalent de la nuisance sonore produite par un lave-linge. À titre de comparaison, une sonnerie de téléphone représente 70 décibels, un aspirateur produit 75 décibels, tandis que l’intensité sonore d’une voiture s’élève à 80 décibels.

Même si le poêle à bois n’est pas un mode de chauffage totalement silencieux, le bruit qu’il produit reste minime par rapport à d’autres équipements du quotidien.

Connaître le niveau de bruit d’un poêle à bois

La notion de nuisance sonore est plutôt subjective et varie d’une personne à une autre : certains peuvent être gênés par un bruit, alors que d’autres ne le remarqueront même pas. Pour éviter les mauvaises surprises et faire votre achat sereinement, demandez à voir un poêle à bois en état de marche avant de choisir un nouveau chauffage au poêle à bois. Vous pourrez ainsi constater le bruit réel généré par ce type d’appareil, dans un contexte proche de celui d’une utilisation quotidienne.

Le saviez-vous ?

En optant pour un modèle à combustion étanche équipé de ventouses, vous profiterez d’un appareil de chauffage plus silencieux qu’un poêle à granulés classique.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème