Présenté comme le chauffage de l’avenir, le générateur hybride est une solution mixte et intelligente, qui permet de profiter au quotidien de l’énergie la mieux adaptée à chaque besoin. L’énergie tout compris vous présente le générateur hybride et vous explique son fonctionnement.

Diagnostic énergétique

Présentation du générateur hybride

Encore peu connu, le générateur hybride constitue pourtant une solution de chauffage intelligente et performante.

Générateur hybride : à quoi ça sert ?

Le générateur hybride est un système utilisé pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire instantanée ou accumulée. Adapté aux logements neufs ou fortement rénovés, le générateur hybride doit principalement être installé dans des bâtiments nécessitant peu de chauffage.

Composition d’un générateur hybride

Un générateur hybride est composé de 3 éléments distincts :

  • Une chaudière à condensation : cette chaudière peut fonctionner au gaz naturel ou au fioul. C’est elle qui prend en charge la totalité des besoins en eau chaude sanitaire ainsi que tout ou partie de la production de chauffage ;
  • Une pompe à chaleur électrique air/eau de faible puissance pour répondre aux besoins des logements ayant de faibles besoins en chauffage ;
  • Un système de régulation.

Tout savoir sur le fonctionnement d’un générateur hybride

L’atout principal d’une chaudière hybride est de permettre de changer de type d’énergie en fonction des besoins du moment.

Les 3 modes présents sur un générateur hybride

Sur un générateur hybride, 3 différents modes peuvent être activés :

  • La pompe à chaleur électrique fonctionne seule : c’est elle qui prend en charge tous les besoins en chauffage du logement si elle est plus performante que la chaudière ;
  • La pompe à chaleur fonctionne en combinaison avec la chaudière : la PAC est plus performante que la chaudière, mais elle ne peut pas répondre à la totalité des besoins en chauffage ;
  • La chaudière à condensation seule : ce mode est activé lorsque la chaudière est plus efficace que la PAC.

Comment choisir le mode le mieux adapté ?

Le choix d’un mode de fonctionnement d’un générateur hybride par rapport à un autre est défini par le système de régulation. Celui-ci prend en compte la puissance de chaque solution en fonction des conditions climatiques pour optimiser les performances de chacune. En effet, lorsque la température extérieure baisse, les performances de la pompe à chaleur diminuent : la chaudière à condensation peut alors prendre le relais. Par ailleurs, le système de régulation peut également s’appuyer sur le coût de chaque énergie, voire sur le niveau de pollution, pour privilégier l’un ou l’autre mode.

Le saviez-vous ?

Le générateur hybride peut être bi-bloc ou monobloc.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème